Le Petit Dictionnaire du Cinéma #24 : le quatrième mur

Parfois dans le contexte de représentations théâtrales, au cinéma, en bande dessinée ou même dans certains romans, on peut voir ou entendre parler du concept du “quatrième mur”.

Ce 4ème mur est une paroi fictive entre l’action et les spectateurs, tout simplement. Étant donné que typiquement au théâtre, le spectateur voit, lorsque les rideaux sont ouverts, le “mur du fond” et les murs de gauche et de droite ; la limite imaginaire entre la scène et la salle est désignée comme un quatrième mur.

Il arrive d’entendre l’expression “briser le quatrième mur”, comme dans Le discours, par exemple. Les comédiens de théâtre ou de cinéma s’adressent ordinairement entre eux sans se préoccuper du spectateur (qui lui, comme son nom l’indique, ne fait “que regarder” ce qui se passe). En brisant le quatrième mur, un ou plusieurs comédiens peuvent s’adresser au public, pour qu’il se sente davantage concerné, impliqué dans l’histoire, ou bien pour qu’il soit mis au fait d’une information. Au théâtre, cela s’appelle un aparté.

Ce procédé est aussi bien utilisé au théâtre qu’au cinéma, pour des besoins narratifs, de rythme, ou de mise en scène, voire plusieurs de ces raisons.

Quelques liens : 

Page Wikipédia (nombreux exemples)

Podcast “Choses à savoir”

Caucus

Télérama


Crédits images :

keresi72 de Pixabay

PublicDomainPictures de Pixabay

 

 

Laisser un commentaire

Connexion avec JustAuthMe

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.