The King’s Man : Première Mission

20212 h 11 min
Résumé

Lorsque les pires tyrans et génies criminels de l’Histoire se réunissent pour planifier l’élimination de millions d’innocents, un homme se lance dans une course contre la montre pour contrecarrer leurs plans. Découvrez les origines de la toute première agence de renseignement indépendante.

Métadonnées
Titre The King’s Man : Première Mission
Titre original The King's Man
Réalisateur Matthew Vaughn
Durée 2 h 11 min
Date de sortie 22 décembre 2021
Pays  Royaume-Uni États-Unis
Budget
Recettes $52 000 000
Détails
Média
Statut Disponible
Note Pas mal
Images
Aucune image importée pour ce film.
Acteurs
Avec : Ralph Fiennes, Gemma Arterton, Rhys Ifans, Matthew Goode, Tom Hollander, Harris Dickinson, Daniel Brühl, Djimon Hounsou, Charles Dance, Aaron Taylor-Johnson, Stanley Tucci, Robert Aramayo, Ross Anderson, Alexandra Maria Lara, Neil Jackson, Alison Steadman, Martin Razpopov, Olivier Richters, Branka Katić, Maja Simonsen, Stevee Davies, Connor Calland, Alexander Shaw, Bevan Viljoen, Shaun Scott, Andrew Bridgmont, Rosie Goddard, Valerie Pachner, Joel Basman, Todd Boyce, Ron Cook, Barbara Drennan, August Diehl, Nigel Lister, Ian Kelly, David Calvitto, Emun Elliott, David Kross, Katarina Martin, Kya Garwood, Constantine Gregory, Hal Fowler, Renars Latkovskis, Jack Cunningham-Nuttall, Albert Giannitelli, Chloé Booyens

Avis CinéSam (film vu le : 7/01/2022)

“The King’s Man” est une origin story pour expliquer la création de l’agence de renseignement Kingsman.

L’intrigue se déroule bien avant “Kingsman : Services Secrets” (2014), l’action commence en 1902 (!) et donc pas mal de scènes d’action se déroulent pendant la guerre 14-18.

J’ai trouvé la réalisation un peu moins dynamique que les 2 autres volets, c’est beaucoup plus posé entre les scènes d’action. Il y a moins de gore, la guerre étant déjà suffisamment horrible…

Le rebondissement final est plutôt inattendu, je ne l’avais pas vu venir…!
Les personnages (historiques !) sont hauts en couleurs et donnent un bon spectacle au
rythme correct, un peu plus de 2h alternant les passages dynamiques des passages calmes.

Il faut bien entendu s’attendre à des effets spéciaux, pas spécialement visibles mais on peut déterminer facilement les scènes concernées.

J’ai regretté qu’il n’y ait pas eu beaucoup de gadgets, or c’est ce que j’appréciais dans les autres opus.
J’ai aussi trouvé qu’il y avait un manque d’humour (il y en a un peu mais pas assez), alors que c’était un des traits des précédents volets.

En gros il manque un petit quelque chose en fil rouge avec le slogan “Manners maketh man” (“Les manières définissent l’homme”) en opposition avec la propagande de guerre “dulce et decorum est pro patria mori” (littéralement “il est doux et honorable de mourir pour sa patrie” – emprunté au poète latin Horace).

Sinon dans l’ensemble “The King’s Man” est un divertissement d’action correct.

Autre avis

Aucun autre avis actuellement. Voulez-vous soumettre le vôtre ? Cliquez-ici !

Critiques en ligne

Bande-annonce

Fiche du film sur les sites grand public



 

Laisser un commentaire

Connexion avec JustAuthMe

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.