Simone, le voyage du siècle

Nous sommes responsables de ce qui nous unira demain.

20212 h 20 min
Résumé

Le destin de Simone Veil, son enfance, ses combats politiques, ses tragédies. Le portrait épique et intime d’une femme au parcours hors du commun qui a bousculé son époque en défendant un message humaniste toujours d’une brûlante actualité.

Métadonnées
Titre Simone, le voyage du siècle
Titre original Simone, le voyage du siècle
Réalisateur Olivier Dahan
Durée 2 h 20 min
Date de sortie 22 novembre 2021
Pays  Belgique France
Budget
Recettes
Site officiel
Détails
Média
Statut Disponible
Note Très bon
Images
Aucune image importée pour ce film.
Acteurs
Avec : Elsa Zylberstein, Rebecca Marder, Élodie Bouchez, Judith Chemla, Olivier Gourmet, Mathieu Spinosi, Sylvie Testud, Philippe Torreton, Philippe Lellouche, Antoine Gouy, Rébecca Benhamour, Urbain Cancelier, Mathieu Cayrou, Bernard Chabin, Laurence Côte, Julien Delanoë, Farrah Dionnet, Marthe Drouin, Elisabeth Duda, Benjamin Gaitet, Bruno Georis, Sébastien Gill, Dali Jaspard, Cser Kinga, Adrien Laville, Antoine Levannier, Victoria Mayet, Camille Petit, Gaël Raës, François Rollin, Lucie Rouxel, Jan Oliver Schroeder, Márk Szekulesz, Lucie Usal, Esther Valding, Veronika Varga, Séverine Warneys, Genevieve O'Neal, Rémy Steelcox, Lilou Kintgen, Juliette Pedevilla-Defaÿ, Noémie Zeitoun, Julie Mathieu-Miniconi, Tanguy Mercier

Avis CinéSam (film vu le : 22/10/2022)

Ce long métrage de plus de 2h15 raconte les moments marquants de la vie de Simone Jacobs (son nom de jeune fille), plus connue comme Simone Veil. Cette grande dame s’est battue pour les droits des femmes, mais aussi des humains, pour plus de dignité, plus de moralité, plus d’humanité.

Le montage d’Olivier Dahan m’a semblé quelque peu curieux au départ, nous trimballant d’avant en arrière dans les époques. C’est une bonne idée au final car cela donne un rythme au film et permet de ne pas trouver le temps long ; aussi on comprend tout grâce au travail des équipes techniques (maquillage, habillage,…) et bien sûr des acteurs et actrices.

Bravo à Rebecca Marder et Elsa Zylberstein, mais aussi à tout le casting impeccable. Notre Olivier Gourmet national joue un peu en retrait mais reste juste.

Au delà des engagements de Madame Veil, on vit aussi la déportation dans les années 40… et bien que ce ne soit pas le premier long métrage à aborder ce sujet, ici c’est assez édulcoré je pense. Le devoir de mémoire doit perdurer et continuer à rappeler régulièrement ces horreurs, pour que plus jamais de telles atrocités ne soient commises.

Une œuvre à voir par tous.

Autre avis

Aucun autre avis actuellement. Voulez-vous soumettre le vôtre ? Cliquez-ici !

Critiques en ligne

Bande-annonce et lien Plex

Fiche du film sur les sites grand public



 

Laisser un commentaire

Connexion avec JustAuthMe

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.