Profession du père

Tuer De Gaulle... ?

20211 h 45 min
Résumé

Lyon,1961. Emile a douze ans. Son père est un héros : il raconte qu’il a été champion de judo, parachutiste, footballeur, espion et même conseiller particulier du Général de Gaulle.Maintenant il veut sauver l’Algérie française ! Fasciné et fier, Emile est prêt à suivre son père dans les missions les plus dangereuses et s’en acquitte avec le plus grand sérieux. Mais si tout ce que raconte le père de ses exploits était faux ? Et si toute cette aventure allait trop loin pour un enfant ?

Métadonnées
Titre Profession du père
Titre original Profession du père
Réalisateur Jean-Pierre Améris
Durée 1 h 45 min
Date de sortie 28 juillet 2021
Pays  France
Budget
Recettes
Site officiel
Détails
Média
Statut Disponible
Note Pas mal
Images
Aucune image importée pour ce film.
Acteurs
Avec : Benoît Poelvoorde, Audrey Dana, Jules Lefebvre, Tom Levy, Nicolas Bridet, Martine Schambacher, Jean-Michel Molé, Blandine Costaz, Gilles Ostrowsky, Stéphane Balmino, Coline Carré, Tom Guittet, Léonard Chirpaz, Clément Martin, Aymeric Prouff

Avis CinéSam (film vu le : 07/08/2021)

Pour ceux qui apprécient moins les gros blockbusters américains de l’été, il y a toujours le choix des “films d’auteurs” comme on dit, au scénario plus subtil, plus littéraire, voire plus cinéphile. C’est le cas pour “Profession du père” de J-P. Améris, connu pour “Une famille à louer”, “Les émotifs anonymes”,…La thématique des relations humaines est souvent au cœur de ses réalisations.

Je suis un peu partagé sur ce film, autant le fond est intéressant et original, autant j’ai été un peu déçu dans l’ensemble. Certes pour ne pas changer, c’est une adaptation d’un roman homonyme de Sorj Chalandon (Grasset, 2015).

Si ce n’est pour les acteurs, je n’y serais probablement pas allé. Les prestations de Benoît Poelvoorde, Audrey Dana et du jeune Jules Lefebvre (déjà vu dans Duelles) sont impeccables.

Sur la catégorie, j’ai lu sur plusieurs sites qu’il était classé comme “comédie” ou “comédie dramatique”, pour moi il n’y a pas d’aspects de comédie. C’est sans équivoques un drame, et la présence de Poelvoorde n’y change pas grand chose, il peut aussi jouer des rôles plus graves.

Ma déception est dans le final, plutôt prévisible et peu intéressant finalement. Une fois encore je n’ai pas lu le roman et ne peut donc pas comparer ; j’imagine qu’à l’écrit beaucoup de choses transparaissent davantage qu’à l’écran.

Je dirais donc que “Profession du père” est à réserver aux cinéphiles averties et/ou aux fans de Poelvoorde.

Autre avis

Aucun autre avis actuellement. Voulez-vous soumettre le vôtre ? Cliquez-ici !

Critiques en ligne

Bande-annonce

Fiche du film sur les sites grand public


 

Laisser un commentaire

Connexion avec JustAuthMe

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.