OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire

Le monde a changé. Sauf lui.

20211 h 56 min
Résumé

1981. Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117, est de retour. Pour cette nouvelle mission, plus délicate, plus périlleuse et plus torride que jamais, il est contraint de faire équipe avec un jeune collègue, le prometteur OSS 1001.

Métadonnées
Titre OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire
Titre original OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire
Réalisateur Nicolas Bedos
Durée 1 h 56 min
Date de sortie 4 août 2021
Pays  France
Budget
Recettes
Site officiel
Détails
Média
Statut Disponible
Note Bon
Images

Avis CinéSam (film vu le : 27/07/2021)

Malgré les restrictions sanitaires, la salle à moitié masquée (difficile de manger des popcorns avec un bout de tissu sur la bouche) était pleine lors de l’avant-première de début de soirée à laquelle j’ai pu assister.

Un petit stress s’est fait sentir pendant les bandes-annonces ouvrant la séance, car on entendait le son alors qu’on ne voyait rien à l’image, l’écran était vide, ce qui est un comble au cinéma… ! Heureusement l’image est revenue assez vite, sous des applaudissements nourris, pour proposer les bandes annonces d’autres productions, principalement les comédies françaises de l’été.

Initialement prévu le 3 février 2021, puis le 14 avril 2021, la sortie a finalement été repoussée à l’été 2021. “OSS117 Alerte rouge en Afrique noire” est le 3ème film de Nicolas Bedos après “Mr & Mme Adelman” (que je n’ai pas encore vu !) et “La belle époque“. C’est le troisième opus des comédies OSS117, d’après les romans de Jean Bruce, après “OSS117  : Le Caire, nid d’espions” et “OSS117 : Rio ne répond plus“, tous deux de Michel Hazanavicius.

Au début, le générique à la James Bond est assez réussi, il faut le souligner.
Les décors de l’Afrique sont magnifiques, sur les costumes et musiques, rien à redire.

Au menu donc, des bons moments comiques sur fond de rébellion en Afrique, dans une situation économique et politique tendue, comme ça a pu être le cas dans les années 80 et encore à l’heure actuelle…(?)

Le tabagisme est souvent montré mais pas vraiment exploité, donc inutile (à part une fois à la piscine, et encore !)… dommage de devoir encore montrer du tabagisme au cinéma sans raison valable, j’exclus totalement l’argument “c’était courant à cette époque et donc c’est pour mieux la représenter” : NON, cet argument est non recevable !

Du côte des acteurs, Jean Dujardin joue parfaitement l’agent beauf et dépassé ; Pierre Niney est formidable, mais un peu sous exploité m’a-t-il semblé.
Leur duo fonctionne bien, cependant leur rivalité aurait pu être poussée encore plus loin je trouve. Les autres personnages, en particulier le casting féminin, sont assez remarquables .

Le scénario tient la route dans l’ensemble et les dialogues savoureux contiennent plusieurs références que seuls les initiés comprendront.

Étant donné que j’ai dû voir la bande annonce une quinzaine de fois, les gags qui s’y trouvent m’ont beaucoup moins fait rire… fort heureusement il y en avait d’autres durant la séance. Cela rejoint parfois l’humour des “Inconnus” ; ou des “Nous ç Nous”, dont Dujardin a d’ailleurs fait partie.

Le final est déroutant…ce retournage de veste est un peu inattendu et soulève plusieurs questions. Une réponse apparaît quand-même mi-générique !

En conclusion OSS117 est une comédie divertissante, vous passerez un bon moment, toutefois je m’attendais à encore mieux…la faute à un engouement trop important, sans doute.

Autre avis

Aucun autre avis actuellement. Voulez-vous soumettre le vôtre ? Cliquez-ici !

T’as la Ref ?” de La Manie du Cinéma

Critiques en ligne

 

Bande-annonce

Fiche du film sur les sites grand public



 

Laisser un commentaire

Connexion avec JustAuthMe

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.