I Am Mother

Elle te gardera en sécurité

20191 h 53 min
Résumé

Suite à une extinction de l'humanité, une adolescente éduquée seule par une mère droïde voit son monde basculer lorsqu'elle rencontre une survivante.

Métadonnées
Titre I Am Mother
Titre original I Am Mother
Réalisateur Grant Sputore
Durée 1 h 53 min
Date de sortie 7 juin 2019
Pays  Australie
Budget
Recettes
Site officiel
Détails
Média
Statut Disponible
Note Bon
Images
Aucune image importée pour ce film.

Avis CinéSam (film vu le : 17/06/2020)

J’ai toujours aimé la science-fiction, et principalement les thématiques du voyage temporel et des robots. Quand un ami (qui se reconnaîtra) m’a parlé de ce film, je n’en avais pas entendu parlé et l’ai donc ajouté à ma “LAR” (Liste A Regarder). Quelques mois plus tard j’ai enfin visionné “I am Mother” !

Dans cette réalisation australienne, j’ai tout de suite apprécié l’esthétique, l’environnement futuriste et aseptisé du bunker, ainsi que le postulat de base, rapidement compris après quelques minutes. Le design du robot Mother est impressionnant, grâce au travail remarquable de Weta Workshops, entreprise néo-zélandaise d’effets spéciaux reconnue mondialement. Il est d’ailleurs possible de voir les coulisses en images sur leur site.

Le suspense est haletant tout au long de l’histoire, avec quelques retournements, les actrices jouent parfaitement les émotions nécessaires à chaque scène.

Le final pose des questions éthiques sur l’humanité et sur qui nous sommes. C’est aussi ce que j’aime dans la SF : un questionnement très poussé où chacun pourra forger son opinion. Quelques autres questions plus basiques sur le film sont restées en suspens, laissant libre cours à l’interprétation.

Un moment de l’histoire m’a fait penser à “I, Robot” d’Alex Proyas (2004). Oui c’est assez facile d’établir un parallélisme entre des films sur la même thématique ; outre le fait que dans le titre on voit une personnification du robot par le pronom personnel “je” (“I” en anglais), ici c’est surtout par rapport aux raisons qui motivent le robot que j’ai établi le lien…et bien entendu on voit facilement l’hommage à “2001, l’Odyssée de l’Espace” (S. Kubrick, 1968), indéniable de par le design de l’œil de Mother / CARL(HAL).

Toutefois le final de “I am Mother” est totalement inattendu !
Une bonne surprise donc, à voir si vous aimez la bonne SF.

Autre avis

Aucun autre avis actuellement. Voulez-vous soumettre le vôtre ? Cliquez-ici !

Critiques en ligne

Bande-annonce

Fiche du film sur les sites grand public



 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.