Belle

Vous n’êtes plus seul

20212 h 01 min
Résumé

Dans la vie réelle, Suzu est une adolescente complexée, coincée dans sa petite ville de montagne avec son père. Mais dans le monde virtuel de U, Suzu devient Belle, une icône musicale suivie par plus de 5 milliards de followers. Une double vie difficile pour la timide Suzu, qui va prendre une envolée inattendue lorsque Belle rencontre la Bête, une créature aussi fascinante qu’effrayante. S’engage alors un chassé-croisé virtuel entre Belle et la Bête, au terme duquel Suzu va découvrir qui elle est.

Métadonnées
Titre Belle
Titre original 竜とそばかすの姫
Réalisateur Mamoru Hosoda
Durée 2 h 01 min
Date de sortie 16 juillet 2021
Pays  Japon
Budget
Recettes $61 000 000
Détails
Média
Statut Disponible
Note Bon
Images
Aucune image importée pour ce film.
Acteurs
Avec : Kaho Nakamura, Ryô Narita, Shota Sometani, Tina Tamashiro, Lilas Ikuta, Ryoko Moriyama, Michiko Shimizu, Fuyumi Sakamoto, Yoshimi Iwasaki, Sachiyo Nakao, Toshiyuki Morikawa, Mamoru Miyano, Sumi Shimamoto, Koji Yakusho, Ken Ishiguro, ermhoi, HANA, Takeru Satoh, Kiff VandenHeuvel, Kenjiro Tsuda, Mami Koyama, Mitsuru Miyamoto, Asami Miura, Taichi Masu

Avis CinéSam (film vu le : 21/02/2022)

Mamoru Hosoda (La Traversée du Temps, Le Garçon et la Bête, Mirai,…) est un réalisateur japonais que je suis depuis quelque temps et dont j’admire le travail.

Le titre original de Belle est “Ryū to Sobakasu no Hime”, litéralement “Le Dragon et la Princesse aux taches de rousseur”. Le film a été présenté au festival de Cannes 2021.

L’animation 2D / 3D est très belle, le monde est coloré, plein de mouvement dans U, et plutôt calme dans la vraie vie. Les splendides plans du Japon sont tellement apaisants et paisibles à regarder…j’adore l’animation japonaise pour cela aussi. Je me suis laissé transporter avec plaisir et émotions dans ce film…

Le scénario est inspiré partiellement de “La Belle et la Bête”, mais pas seulement ; on peut y voir une sorte de Fortnite dans le monde de U, aussi la thématique du vilain petit canard est sous-jacente. L’aspect visuel fait aussi penser à Paprika (Satoshi Kon, 2006) par moments.

Bien sûr les réseaux sociaux et le métavers sont dans l’ère du temps, ici ils ne sont pas au cœur de l’intrigue, ils sont uniquement un vecteur, comme pourrait être le rêve. Néanmoins l’aspect du masque que l’on porte en ligne est une thématique importante dans Belle.

Ce qui m’a laissé sur ma faim, malgré la durée de plus de 2 heures du film, sont plusieurs intrigues ou pistes commencées ne sont pas abouties (dans U est-ce que Shinobu et Kamichin sont présents ? Qu’en est-il du petit garçon sauvé pat la mère de Suzu?…)

L’histoire dans son ensemble véhicule des messages de bienveillance, d’acceptation de soi, de courage…bref des belles valeurs.

Les musiques et chansons plutôt jolies et agréables ; la séance pour moi ne peut être qu’en VO (japonais sous-titré bilingue). Toutefois en rédigeant cette critique j’ai vu qu’en VF la chanteuse et actrice Louane (La Famille Bélier) prête sa voix à Belle.

En bref, Belle est un conte qui ne manque pas d’émouvoir. Bienvenue dans le monde de U, un monde où tout est possible et où tout peut changer.

Autre avis

Aucun autre avis actuellement. Voulez-vous soumettre le vôtre ? Cliquez-ici !

Critiques en ligne

Bande-annonce et lien Plex

Fiche du film sur les sites grand public



 

Laisser un commentaire

Connexion avec JustAuthMe

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.