Wonder Woman 1984

Une nouvelle ère d'émerveillement commence.

20202 h 41 min
Résumé

Suite des aventures de Diana Prince, alias Wonder Woman, Amazone devenue une super-héroïne dans notre monde. Après la Première guerre mondiale, direction les années 80 ! Cette fois, Wonder Woman doit affronter deux nouveaux ennemis, particulièrement redoutables : Max Lord et Cheetah.

Métadonnées
Titre Wonder Woman 1984
Titre original Wonder Woman 1984
Réalisateur Patty Jenkins
Durée 2 h 41 min
Date de sortie 16 décembre 2020
Pays  États-Unis
Budget $200 000 000
Recettes $165 160 000
Détails
Média
Statut Disponible
Note Pas mal
Images
Acteurs
Avec : Gal Gadot, Chris Pine, Kristen Wiig, Pedro Pascal, Robin Wright, Connie Nielsen, Lilly Aspell, Amr Waked, Kristoffer Polaha, Natasha Rothwell, Ravi Patel, Oliver Cotton, Lucian Perez, Gabriella Wilde, Kelvin Yu, Stuart Milligan, Shane Attwooll, David Al-Fahmi, Kevin Wallace, Wai Wong, Doutzen Kroes, Hari James, Betty Adewole, Camilla Roholm, Jessie Graff, Bronte Lavine, Briony Scarlett, Jade Johnson, Miranda Chambers, Moe Sasegbon, Gwendolyn Osborne-Smith, Hayley Warnes, Saïd Taghmaoui, Ewen Bremner, Eugene Brave Rock, Lucy Davis, Lyon Beckwith, Ryan Watson, Jimmy Burke, Brandon Thane Wilson, Oakley Bull, Andy Riddle, Rey Rey Terry, Tina Edwards, Bill Debrason, Rick Kain, Vickie Warehime, Mike D. Anderson, Christopher Crutchfield Walker, Gina Grinkemeyer, Cassandra Newman, Valerie Leonard, Susan Smythe, Bob Cusack, John Bucy, Patrick Gover, Tracy Tobin, Mitch Holson, Ashley Gladden, Spencer Trinwith, Parker Damm, Caroline Coleman, Summer Snead, Tori Beverly, Raquel Merediz, Vince Eisenson, Asim Chaudhry, Danny Morgan, Tessa Bonham Jones, Philip Philmar, Mensah Bediako, Russell Barnett, Peter Brooke, Jarren Dalmeda, Jasmine Clark, Jonathan Ajayi, Tomos Vaughan-Williams, Avi Rothman, Belinda Mayne, Orlando James, Bruce McKinnon, Ed Birch, Aykut Hilmi, Zaydun Khalaf, Nerea Palacios, Altahay Ramos Martín, Joanne Henry, Patrick Lyster, Sam Sheridan, Paul Boyd, Vincent Jerome, Akie Kotabe, Kenneth Jay, Jasmine Hyde, Paul McQuaid, Gabriel Constantin, Alex Delescu, Mish Boyko, Constantine Gregory, Michael Poole, Joe Palka, Jean H. Miller, Mike Sengelow, Paul Connaughton, Wendy Albiston, Rhonda Overby, Lambro Demetriou, Jonny Barry, Luis Torrecilla, Sarah Barlondo, Matt Costello, Evan Bittner, Archie L. Harris Jr., Stephanie Waters, Thomas Clay Strickland, Chi-Lin Nim, Michael Kaurene, Michael Gabel, Orlando Gonzalez, Dan De Luca, Ahmed Hussien, Tony Zarouel, Naithan Ariane, Joel Morris, Michael Salami, Kosha Engler, Asa Sheridan, Alma Varsano, Maya Varsano, Jaron Varsano, Tilly Winford, Victoria Broom, Hamza Siddique, Colin Stinton, Andy Cheung, Katharine Pickering, Karis McCabe, Saskia Neville, Jenny Pacey, Mikayla-Jade Barber, Candice Carbine, Donna Forbes, Chantal Nell, Lynda Carter, Al Clark, Bern Collaço, Chuck Taber

Avis CinéSam (film vu le : 02/04/2021)

Au moment d’écrire ces lignes, “Wonder Woman 1984” (ou “WW84” en abrégé) aurait dû sortir dans les salles à la fin 2020, et est disponible en streaming depuis quelques temps déjà. La sortie en DVD et Blu-Ray est imminente.

Pour célébrer en beauté la fin du mois de la femme (8 mars = journée internationale du droit des femmes…), je me suis dit que cette réalisation de Patty Jenkins (la même que Wonder Woman de 2017) ferait parfaitement l’affaire.

Visuellement c’est très joli, l’esthétique est très belle, bien mis en scène, cadré proprement.
Comme je l’ai déjà écrit dans la critique de Wonder Woman (2017), Themyscira est une île de rêve ! On n’y reste seulement pour quelques minutes d’introduction malheureusement, puis un écran titre très court fait office de transition vers le XXème siècle.

1984. Les cinéphiles y verront probablement une allusion orwellienne, je ne sais pas si c’est voulu ou non… En tout cas j’ai l’impression qu’une scène se déroule dans le même centre commercial que celui dans la série “Stranger Things” (Netflix), série surfant aussi sur la vague des années 1980.

Le film est avant tout composé d’action, d’un peu d’humour aussi parfois, très léger.
Le côté mythologique m’a semblé un peu plus obscur, pas beaucoup développé… probablement le sera-t-il davantage dans d’autres productions DCEU.

Par contre le fantastique est fort présent bien sûr, parfois même un peu trop tiré par les cheveux, ou… par le lasso ! Certains aspects m’ont fait dire “là c’est un peu too much quand même…”

Deux scènes, dont l’une est la suite de l’autre, traitent du harcèlement sexuel des femmes, ce qui est plutôt une bonne chose, d’autant que les scènes servent à l’intrigue.

Les actrices Gal Gadot, Kristen Wiig et d’autres sont OK, elles font le taf sans grandiloquence. Chris Pine est relégué au second rôle masculine, détrôné par Pedro Pascal, le “grand méchant”, mais pas le seul ! Enfin, les fans apprécieront le caméo à la fin durant le “mid-credits”.

Une attention particulière a été portée aux musiques j’ai l’impression, car j’y ai prêté attention et je les ai trouvées tantôt classes, tantôt entraînantes.

L’ensemble est bien rythmé, l’intrigue reste classique toutefois, aucune grande surprise ou revirement de situation n’est à prévoir.

WW 84 est donc un divertissement passable, du grand spectacle que je regrette de ne pas avoir pu visionner sur toile dans une salle de cinéma.

La morale de fin que j’en retiens est : “la vérité suffit”. À méditer… car oui l’univers DCEU peut aussi amener à faire réfléchir en plus de divertir !

Une dernière chose concernant les produits du tabac : une phrase indique clairement à la fin que la production n’a rien reçu de l’industrie du tabac, et d’ailleurs je ne me rappelle pas avoir vu aucun personnage fumer, comme quoi c’est possible !

Autre avis

Aucun autre avis actuellement. Voulez-vous soumettre le vôtre ? Cliquez-ici !

Critiques en ligne

Bande-annonce

Fiche du film sur les sites grand public



 

Laisser un commentaire

Connexion avec JustAuthMe

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.