Bienvenue à Marwen

Là où tout redevient possible.

20181 h 56 min
Résumé

L'histoire de Mark Hogancamp, victime d'une amnésie totale après avoir été sauvagement agressé, et qui, en guise de thérapie, se lance dans la construction de la réplique d'un village belge durant la Seconde Guerre mondiale, mettant en scène les figurines des habitants en les identifiant à ses proches, ses agresseurs ou lui-même.

Métadonnées
Titre Bienvenue à Marwen
Titre original Welcome to Marwen
Réalisateur Robert Zemeckis
Durée 1 h 56 min
Date de sortie 21 décembre 2018
Pays  États-Unis
Budget $39 000 000
Recettes $12 780 692
Détails
Média
Statut Disponible
Note Pas mal
Images
Aucune image importée pour ce film.
Acteurs
Avec : Steve Carell, Leslie Mann, Merritt Wever, Janelle Monáe, Diane Kruger, Falk Hentschel, Eiza González, Gwendoline Christie, Stefanie von Pfetten, Leslie Zemeckis, Siobhan Williams, Neil Jackson, Matt O'Leary, Eric Keenleyside, Veena Sood, Christie-Lee Britten, Matthew Kevin Anderson, Nikolai Witschl, Matt Ellis, Conrad Coates, Samantha Hum, Jason Burkart, Robert Mann, Alexander Lowe, Sharon Crandall, Patrick Roccas, Kate Gajdosik

Avis CinéSam (film vu le : 20/01/2021)

Lors de l’annonce de cette sortie début 2019, je m’étais dit que j’irais voir “Bienvenue à Marwen” en salles. Cependant, ou bien il n’est pas sorti à Bruxelles, ou bien il est resté trop peu de temps à l’affiche et je l’ai manqué de peu. Qu’à cela ne tienne, profitons de la malheureuse pause actuelle pour rattraper les réalisations que j’ai manquées de peu.

Comme il s’agit d’une œuvre abordant le sujet de la photographie, la première réflexion que je me suis faite était d’établir un possible parallélisme avec “Photo obsession“. Ce n’est pas une très bonne idée car mis à part le thème commun, le reste de l’intrigue est totalement différent.

“Bienvenue à Marwen” est inspirée d’une histoire vraie, elle commence de façon “imagée” dans le ciel belge durant la seconde guerre mondiale. Eh oui, bien que l’action se passe aux USA,  Marwen est un village fictif en Belgique et notre pays est cité à de nombreuses reprises ! Je fus le premier surpris car je ne m’y attendais pas ; je n’avais pas lu le synopsis, seulement vu la bande-annonce. Cela m’a fait penser à un défunt site qui recensait la Belgique dans des films, Everybody Knows Belgium.

L’originalité ici réside dans l’alternance des phases de prises réelles avec les phases d’animation réaliste, tout comme dans le “Pôle Express” du même réalisateur (R. Zemeckis, 2004) ou bien aussi dans “Les Aventures de Tintin” (S.Spielberg, 2011), par exemple.

La mise en scène est intéressante, on plonge de façon très fluide d’un aspect à l’autre, tout en comprenant la partie imaginée et en suivant l’histoire aisément.
Le résultat est visuellement joli, très esthétique avec les maquettes et animations.

Point de vue des acteurs, je n’ai rien à reprocher, ils sont tous très bien. J’ai noté quelques jeux de mots en VO, j’espère qu’ils ont été correctement traduits, je n’ai pas été vérifier…

Les sites de cinéma ont mis cette production dans la catégorie “fantastique”, mais il ne s’agit pour moi pas de fantastique à proprement parler, c’est seulement la façon de filmer qui peut faire penser à ce genre. Avec le recul et après avoir visionné entièrement, il n’y a pour moi aucun élément de fantastique en tant que tel.

Un point négatif : le tabagisme est modérément présent, aucune justification n’est donnée à cela, et on pourrait très bien s’en passer.  Pourtant des scènes faisant allusion au tabagisme sans vrai ancrage dans la narration deviennent vraiment rares, surtout à Hollywood. C’est dommage pour un film qui se veut familial.

Autre avis

Aucun autre avis actuellement. Voulez-vous soumettre le vôtre ? Cliquez-ici !

Critiques en ligne

Bande-annonce

Fiche du film sur les sites grand public



 

Laisser un commentaire

Connexion avec JustAuthMe

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.