Pentagon Papers

Les sombres secrets du Pentagone

20171 h 56 min
Résumé

En 1971 éclate aux États-Unis l'affaire des "Pentagon Papers", vaste fuite de renseignements liés à la guerre du Vietnam. Les documents rendus publics par le Washington Post éclaboussent alors la classe politique US de l'époque.

Métadonnées
Titre Pentagon Papers
Titre original The Post
Réalisateur Steven Spielberg
Durée 1 h 56 min
Date de sortie 19 janvier 2017
Pays  États-Unis
Budget $50 000 000
Recettes $179 769 467
Détails
Média
Statut Disponible
Note Excellent
Images
Aucune image importée pour ce film.
Acteurs
Avec : Meryl Streep, Tom Hanks, Bob Odenkirk, Tracy Letts, Bruce Greenwood, Sarah Paulson, Bradley Whitford, Alison Brie, Jesse Plemons, Michael Stuhlbarg, Matthew Rhys, Carrie Coon, David Cross, Zach Woods, Pat Healy, John Rue, Richard Holmes, Philip Casnoff, Jessie Mueller, Stark Sands, Michael Cyril Creighton, Will Denton, Brent Langdon, Christopher Innvar, Jennifer Dundas, Deirdre Lovejoy, Michael Devine, Kelly Miller, Austyn Johnson, Deborah Green, Gary Wilmes, Justin Swain, Luke Slattery, Robert G. McKay, Sasha Spielberg, Bryan Burton, Coral Peña, Dan Bittner, Kenneth Tigar, David Aaron Baker, Gannon McHale, Kevin Loreque, Francis Dumaurier, Stephen Mailer, Ned Noyes, John Henry Cox, Dan Bucatinsky, David Costabile, Johanna Day, Annika Boras, Carolyn McCormick, Susan Blackwell, Jordan Baker, Lauren Lim Jackson, Peter Van Wagner, Angus Hepburn, James Riordan, Kelly AuCoin, Cotter Smith, Ben Livingston, Stephen Rowe, Rick Crom, Fenton Lawless, Cullen Oliver Johnson, Brett G. Smith, Anthony M Walker, Joel Nagle, Tom Bair, Juliana Davies, Jon Donahue, JaQwan J. Kelly, Brett Diggs, Theis Weckesser, David Beach, Sonny Valicenti, Lilli Cooper, Neal Huff, Robert Myers, Gage Maynard, Chuck Taber, Stacey Alyse Cohen, Doris McCarthy

Avis CinéSam (film vu le : 01/02/2018)

À l’heure où l’information va très vite et aussi à l’époque des fake news, il est intéressant de se replonger dans cette histoire vraie sur les secrets de l’administration américaine. En préparant cet article, j’ai découvert qu’il y avait aussi d’autres films traitant du même sujet, et pour ma part je ne connaissais absolument pas cette réalité historique.

Durant la fin de la guerre du Vietnam, une étude sur le déroulement de cette guerre fait apparaître que l’implication des États-Unis est purement politique et n’apporte rien a l’économie ni à la population, contrairement à ce qu’ont déclaré les présidents qui se sont succédé à la Maison Blanche.
Dans les rôles principaux, les acteurs Meryl Streep et Tom Hanks sont formidables, et de nombreux acteurs secondaires complètent le casting admirablement. J’ai notamment reconnu des acteurs de second rôles de séries TV comme “Limitless”, “Silicon Valley” ou encore “Black Mirror”.
L’ambiance est celle du début des années ’70, les décors et costumes sont corrects, je n’y ai pas prêté attention plus que cela ; mis à part l’imprimerie des journaux que l’on peut suivre de A à Z, depuis la rédaction jusqu’à l’impression et la distribution ! La musique est composée par John Williams, le compositeur attitré de Spielberg, il n’y a rien de spécial à dire, elle remplit son rôle, sans plus. La position sociale de la femme est également traitée subtilement tout au long de l’intrigue, cela dit cet aspect aurait pu être développé davantage.

Une chose qui m’a aussi dérangé : à de nombreuses reprises, les personnages parlent en même temps, ce qui est certes un gage de réalisme mais rend la compréhension parfois ardue.

Les tensions dans le film entre la presse et l’état font obligatoirement penser à Donald Trump et la presse moderne sur les réseaux sociaux. Le parallélisme avec le Watergate et WikiLeaks est également rapidement établi, ce qui peut laisser penser que les grandes puissances (en particuliers les Américains…) n’ont pas fini de nous cacher des choses.
Le titre anglais est “The Post”, en référence au journal “The Washington Post” bien sûr, mais que personne n’appelle jamais de cette manière dans le film. En français, le titre original est “Pentagon Papers”, en référence aux documents secrets du Pentagone (département de la Défense des USA). Pourquoi traduire en anglais un titre vers le français ? Peut-être pour ne pas confondre avec le film “The Pentagon Papers” (R. Holcomb, 2003). Quoi qu’il en soit, malgré cette ambiguïté, les deux titres sont appropriés et n’en font pas moins un bon film historique à voir, pas trop difficile à suivre malgré les nombreux personnages et les deux heures de séance.

Autre avis

Aucun autre avis actuellement. Voulez-vous soumettre le vôtre ? Cliquez-ici !

Critiques en ligne

Bande-annonce

Fiche du film sur les sites grand public



 

Laisser un commentaire

Connexion avec JustAuthMe

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.