Once Upon a Time… in Hollywood

Dans cette ville, tout peut changer.

20192 h 42 min
Résumé

En 1969, Rick Dalton – star déclinante d'une série télévisée de western – et Cliff Booth – sa doublure de toujours – assistent à la métamorphose artistique d'un Hollywood qu'ils ne reconnaissent plus du tout en essayant de relancer leurs carrières.

Métadonnées
Titre Once Upon a Time… in Hollywood
Titre original Once Upon a Time… in Hollywood
Réalisateur Quentin Tarantino
Durée 2 h 42 min
Date de sortie 24 juillet 2019
Pays  Chine Royaume-Uni États-Unis
Budget $95 000 000
Recettes $374 251 247
Détails
Média
Statut Disponible
Note Excellent
Images
Acteurs
Avec : Leonardo DiCaprio, Brad Pitt, Margot Robbie, Emile Hirsch, Margaret Qualley, Timothy Olyphant, Julia Butters, Austin Butler, Dakota Fanning, Bruce Dern, Mike Moh, Luke Perry, Damian Lewis, Al Pacino, Nicholas Hammond, Samantha Robinson, Rafał Zawierucha, Lorenza Izzo, Costa Ronin, Damon Herriman, Lena Dunham, Madisen Beaty, Mikey Madison, James Landry Hébert, Maya Hawke, Victoria Pedretti, Sydney Sweeney, Harley Quinn Smith, Dallas Jay Hunter, Kansas Bowling, Parker Love Bowling, Cassidy Vick Hice, Ruby Rose Skotchdopole, Danielle Harris, Josephine Valentina Clark, Scoot McNairy, Clifton Collins Jr., Marco Rodríguez, Ramón Franco, Raúl Cardona, Courtney Hoffman, Dreama Walker, Rachel Redleaf, Rebecca Rittenhouse, Rumer Willis, Spencer Garrett, Clu Gulager, Martin Kove, Rebecca Gayheart, Kurt Russell, Zoë Bell, Michael Madsen, Tim Roth, Perla Haney-Jardine, James Remar, Monica Staggs, Craig Stark, Keith Jefferson, Omar Doom, Kate Berlant, Victoria Truscott, Allison Yaple, Bruce Del Castillo, Brenda Vaccaro, Lew Temple, Daniella Pick, David Steen, Mark Warrack, Gabriela Flores, Heba Thorisdottir, Breanna Wing, Kenneth Sonny Donato, Sergio Gonzalez, Casey O'Neill, Michael Graham, Emile Williams, Vincent Laresca, JLouis Mills, Gilbert Saldivar, Maurice Compte, Eddie Perez, Hugh McCallum, Zander Grable, Ed Regine, Michael Bissett, Lenny Langley Jr., Gillian M. Berrow, Chad Ridgely, Chic Daniel, Corey Burton, Michaela Sprague, Ryan Ramirez, Kayla Jenee Radomski, Kerry Westcott, Christina Sergoyan, Jimmy Star

Avis CinéSam (film vu le : 18/08/2019)

Ce n’est que très récemment que je me suis mis à découvrir la filmographie de Quentin Tarantino avec “Pulp Fiction” (1994). J’étais assez réticent pour entrer dans son univers car je savais qu’il contient beaucoup de violence ; si on passe outre cela c’est un excellent réalisateur, on voit qu’il aime le cinéma, que c’est un passionné, il joue aisément avec tous les codes de la réalisation classique et bien faite.

Il me reste donc 7 films de ce réalisateur à voir absolument, vu que “Once upon a time in Hollywood” (“Il était une fois à Hollywood”) est son 9ème film, et une rumeur court comme quoi il arrêtera après son 10ème…
L’histoire de “Once Upon…” est tout à fait inédite…elle est assez intelligente et les 2h40 passent relativement vite tant on est fasciné par ce qu’il se passe à l’écran, et on se demande où le metteur en scène veut nous emmener…

Je relève cependant deux défauts minimes : d’une part quelques longueurs parfois, le temps semble long pour quelques secondes à certains moments. D’autre part comme l’histoire se déroule en 1969, on voit du tabac à l’écran tout le temps (la fameuse marque fictive “Red Apple” de l’univers tarantinesque)… cela est intelligemment rattrapé pendant le générique grâce à un clin d’œil aux publicités pour les cigarettes des années 60-70…restez donc quelques instants à la fin si vous ne voulez pas manquer cela.

L’ensemble est servi par une belle brochette d’acteurs, et curieusement c’est le premier long métrage qui réunit Leonardo DiCaprio et Brad Pitt !
Comme prévu il y a de la violence très concentrée à un moment précis vers la fin du film, cela ne m’a pas trop dérangé dans la mesure où ce passage est traité avec de l’humour, comme pas mal d’autres moments de la séance. On notera aussi, comme dans toutes les autres œuvres de Tarantino, de nombreuses références à la culture populaire, surtout américaine. En revanche, il reste des zones d’ombres et des questions qui ne trouvent pas de réponse.

Un aspect intéressant était le “film dans le film”, et par moment un changement de taille d’écran, le passage au noir et blanc… bref de quoi ravir les cinéphiles avertis !
“Once Upon a Time in Hollywood” est un bon divertissement au final.

Autre avis

Aucun autre avis actuellement. Voulez-vous soumettre le vôtre ? Cliquez-ici !

Critiques en ligne

Bande-annonce

Fiche du film sur les sites grand public



 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.