Misbehaviour

Lutter pour le choix, pour l'égalité, pour toutes les femmes

20201 h 46 min
Résumé

À la fin des années 60, le concours de Miss Monde est regardé par des millions de spectateurs. En 1970, le Mouvement de Libération des Femmes investit la compétition en plein direct à Londres. Cette intervention perturbera à jamais le cours de l'histoire de Miss Monde.

Métadonnées
Titre Misbehaviour
Titre original Misbehaviour
Réalisateur Philippa Lowthorpe
Durée 1 h 46 min
Date de sortie 12 mars 2020
Pays  France Royaume-Uni
Budget
Recettes $1 015 412
Détails
Média
Statut Disponible
Note Très bon
Images
Aucune image importée pour ce film.
Acteurs
Avec : Keira Knightley, Gugu Mbatha-Raw, Jessie Buckley, Lesley Manville, Rhys Ifans, Greg Kinnear, Phyllis Logan, John Sackville, Keeley Hawes, Suki Waterhouse, Clara Rosager, Loreece Harrison, Kajsa Mohammar, Miles Jupp, Polly Kemp, Ruby Bentall, Lily Newmark, Maya Kelly, John Heffernan, Eileen O'Higgins, Amanda Lawrence, Katy Carmichael, Rupert Vansittart, Charlie Anson, Nicholas Murchie, Emma D'Arcy, Clarence Smith, Isis Hainsworth, Emma Corrin, Alexa Davies, Jojo Macari, Nicholas Nunn, Samuel Blenkin, Daniel Tiplady, Stephen Boxer, Justin Salinger

Avis CinéSam (film vu le : 04/10/2020)

Depuis quelques temps (la vague #MeToo), on voit sortir des films sur les droits des femmes, et c’est tant mieux !

Le titre est très bien trouvé, sur un jeu de mots avec le titre “Miss Behaviour” : “miss comportement” ou “mauvais comportement”. En France, aucune date de sortie n’est encore annoncée au moment d’écrire ces lignes, mais le titre a déjà été traduit par “Miss Révolution”.

Basé sur des faits réels, le scénario se concentre sur deux axes : l’élection du concours de Miss Monde 1970 à Londres, et les actions du Mouvement pour la Libération de Femmes (MLF), qui ont manifesté lors de cette élection et permis de se faire connaître médiatiquement.

Les costumes et décors sont tip top le reflet des années 1970. Les actrices et acteurs sont toutes et tous impeccables, rigueur britannique oblige.

Aussi un troisième élément vient s’ajouter avec bonheur : le droit à légalité pour les personnes de couleur et l’abolition de l’apartheid.

Heureusement de nos jours ces sujets d’égalité ont progressé, mais il reste encore des progrès à faire. Quand on voit que cette lutte a commencé il y a plus de 50 ans, je me dis qu’il serait grand temps d’enfin parvenir à en finir avec ces inégalités.

Autre avis

Aucun autre avis actuellement. Voulez-vous soumettre le vôtre ? Cliquez-ici !

Critiques en ligne

Bande-annonce

Fiche du film sur les sites grand public



 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.