Keeper

Parents à 15 ans...

20151 h 31 min
Résumé

Maxime et Mélanie s’aiment. Ensemble, ils explorent leur sexualité avec amour et maladresse. Un jour, Mélanie découvre qu’elle est enceinte. Maxime accepte mal la nouvelle, mais peu à peu se conforte dans l’idée de devenir père. C’est maintenant décidé : du haut de leurs quinze ans, Maxime et Mélanie vont devenir parents…

Métadonnées
Titre Keeper
Titre original Keeper
Réalisateur Guillaume Senez
Durée 1 h 31 min
Date de sortie 13 septembre 2015
Pays  Belgique France Suisse
Budget
Recettes
Détails
Média
Statut Disponible
Note Bon
Images
Aucune image importée pour ce film.

Avis CinéSam (film vu le : 14/04/2021)

Sorti en 2015, “Keeper” n’est pas passé inaperçu. Je voulais le voir mais n’ai pas eu l’opportunité à l’époque.

Il s’agit du premier long-métrage du réalisateur franco-belge Guillaume Senez, dont le travail a été récompensé notamment aux Magritte 2019 pour “Nos Batailles”, son deuxième film, que je n’ai pas encore vu au moment d’écrire ces lignes.

Les acteurs, dirigés de main de maître, sont plutôt bons et très crédibles, ils jouent une palette d’émotions comme la joie, la tristesse, le bonheur, la volonté, la colère…ponctuées par quelques jurons de temps en temps !

Ce film est un questionnement sur la parentalité des jeunes ados, et aborde de nombreux thèmes : l’amour, la fidélité, les responsabilités en tant que parents dans l’inconscience de l’adolescence, mais aussi quels choix opérer, et l’importance du soutien des proches.

L’avortement est également brièvement abordé, sans entrer dans les détails.
Un accent est particulièrement mis sur la conciliation avec les autres activités, du côté du père en tout cas. On regrette que cet aspect soit moins développé du côté maternel.

Le suspense sur l’issue est total jusqu’aux dernier quart d’heure, pour une durée totale d’une heure trente. Les spectateurs attentifs auront remarqué l’astucieux titre : “Keeper”, ou “gardien de but”, “celui qui garde” (le bébé ?)…

En résumé, “Keeper” est un portrait réaliste et touchant d’une situation de la vie pour le moins compliquée. Cela ne m’étonnerait pas que cette réalisation soit utilisée dans les centres de planning familial, et/ou comme outil d’animation EVRAS (Éducation à la Vie Relationnelle, Affective et Sexuelle).

Vive le cinéma franco-belge !

Autre avis

Aucun autre avis actuellement. Voulez-vous soumettre le vôtre ? Cliquez-ici !

Critiques en ligne

Bande-annonce

Fiche du film sur les sites grand public



 

Laisser un commentaire

Connexion avec JustAuthMe

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.