House of Gucci

Dallas à l'italienne

20212 h 38 min
Résumé

Lorsque Patrizia Reggiani, une étrangère issue d'un milieu modeste, épouse la famille Gucci, son ambition débridée commence à défaire leur héritage et déclenche une spirale insensée de trahison, de décadence, de vengeance et finalement... de meurtre.

Métadonnées
Titre House of Gucci
Titre original House of Gucci
Réalisateur Ridley Scott
Durée 2 h 38 min
Date de sortie 24 novembre 2021
Pays  Canada Royaume-Uni États-Unis
Budget $75 000 000
Recettes $93 000 000
Détails
Média
Statut Disponible
Note Bon
Images
Acteurs
Avec : Lady Gaga, Adam Driver, Jared Leto, Jeremy Irons, Al Pacino, Salma Hayek, Camille Cottin, Jack Huston, Reeve Carney, Mădălina Diana Ghenea, Youssef Kerkour, Florence Andrews, Mia McGovern Zaini, Vincent Riotta, Eva Moore, Mehdi Nebbou, Andrea Piedimonte Bodini, Edouard Philipponnat, Bianca Nappi, Gianpiero Pumo, Livio Beshir, Miloud Mourad Benamara, Mario Opinato, Luca Chikovani, Andrea Bruschi, Dante Alba, Alexia Murray, Johanna Santos, Gaetano Bruno, Vincenzo Tanassi, Mauro Lamantia, Nicole Bani Sarkute, Clelia Rossi Marcelli, Pietro Ragusa, Alessandro Pess, Al Mariotti

Avis CinéSam (film vu le : 10/12/2021)

Avec les accents italiens très prononcés et un peu forcés entendus dès la bande-annonce, j’ai hésité longtemps avant d’aller voir cette histoire de 2h30 qui attisait ma curiosité.

Le réalisateur Ridley Scott (The Martian, Prometheus,…) met en scène un casting plutôt prestigieux, de Lady Gaga à Camille Cottin (!) dans une adaptation de l’œuvre littéraire éponyme de S.G. Forden. Chaque personnage est haut en couleurs, le scénario est relativement intéressant, c’est comme une série actuelle…Lady Gaga (alias Stefani Germanotta, américaine aux origines italiennes…) montre son talent de comédienne, ici il n’y a pas de passages chantés comme dans A Star is Born. J’ai aussi beaucoup apprécié les prestations d’Adam Driver et d’Al Pacino. Toutefois celle de Jared Leto, bien qu’investi dans le rôle, m’a moins convaincue, il était un peu trop dans le cliché ; oui certes cela donne un aspect comique ; mais il ne m’a pas beaucoup fait rire ; il était parfois pathétique, c’était probablement l’effet recherché.

La longueur de la séance m’a occasionné des assoupissements, surtout pendant des scènes sans aucun fond musical, juste quelques dialogues… ces passages auraient pu être rabotés un peu je pense, elles cassent le rythme du film. Surtout que ces passages contrastent fort avec d’autres scènes rythmées par des musiques ironiques (“Heart of Glass” de Blondie) ou classiques (Pavarotti, Rossini, Puccini…) –  liste complète ici.

Je reviens sur les accents : parfois on entend parler italien, et on comprend aisément, aidés si nécessaire des sous titres. Pourquoi ne pas avoir tourné entièrement en italien…? Autant j’aime bien l’anglais, autant je trouve que cela sonne un peu faux dans ce cas-ci.

Dernier reproche : le film comporte de nombreuses scènes de tabagisme qui n’apportent rien au scénario une fois de plus…

En conclusion je ne m’attendais pas à une œuvre exceptionnelle, j’ai toutefois passé un bon moment à connaître mieux l’histoire de la maison Gucci.

Autre avis

Aucun autre avis actuellement. Voulez-vous soumettre le vôtre ? Cliquez-ici !

Critiques en ligne

Bande-annonce

Fiche du film sur les sites grand public



 

Laisser un commentaire

Connexion avec JustAuthMe

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.