Total Recall: Mémoires programmées

Remake du classique de 1990

20122 h 01 min
Résumé

Modeste ouvrier, Douglas Quaid rêve de s'évader de sa vie frustrante. L'implantation de souvenirs que propose la société Rekall lui paraît l'échappatoire idéale. S'offrir des souvenirs d'agent secret serait parfait... Mais lorsque la procédure d'implantation tourne mal, Quaid se retrouve traqué par la police. Il ne peut plus faire confiance à personne, sauf peut-être à une inconnue qui travaille pour une mystérieuse résistance clandestine. Très vite, la frontière entre l'imagination et la réalité se brouille. Qui est réellement Quaid, et quel est son destin ?

Métadonnées
Titre Total Recall: Mémoires programmées
Titre original Total Recall
Réalisateur Len Wiseman
Durée 2 h 01 min
Date de sortie 2 août 2012
Pays  Canada États-Unis
Budget $125 000 000
Recettes $198 802 074
Détails
Média
Statut Disponible
Note Bon
Images
Aucune image importée pour ce film.
Acteurs
Avec : Colin Farrell, Kate Beckinsale, Jessica Biel, Bryan Cranston, Bokeem Woodbine, Bill Nighy, John Cho, Will Yun Lee, Milton Barnes, James McGowan, Natalie Lisinska, Michael Therriault, Stephen MacDonald, Mishael Morgan, Linlyn Lue, Dylan Smith, Andrew Moodie, Kaitlyn Leeb, Leo Guiyab, Nykeem Provo, Steve Byers, Danny Waugh, Geoffrey Pounsett, Jesse Bond, Warren Belle, Vincent Rother, Matthew Nette, Brooks Darnell, Brett Donahue, James Downing, Simon Sinn, Lisa Chandler, Miranda Jade, Shereen Airth, Philip Moran, Clive Ashborn, Emily Chang, Bill Coulter, Merella Fernandez, Alicia-Kay Markson, Brian Rodriguez, Leigh Folsom Boyd, Brian T. Delaney, Cam Clarke, Bridget Hoffman, J. J. Perry

Avis CinéSam (film vu le : 14/08/2012)

Au moment d’écrire ces lignes, je n’ai pas eu l’occasion de voir l’original Total Recall avec Arnold Schwarzenneger et Sharon Stone (réal.Paul Verhoeven, 1990), je ne puis dire si cette nouvelle adaptation issue de la plume de Philip K. Dick (“Souvenirs à vendre”) est meilleure ou pas que la précédente.

Je tiens aussi à préciser que je n’ai pas lu la nouvelle originale (honte sur moi ! ). Je me suis cependant renseigné et après lecture des synopsis, des différences apparaissent déjà. Donc bien qu’étant deux films identiquement nommés et adaptés du même livre, ce sont deux histoires un peu différentes.
Il est d’ailleurs à parier que se retrouvent quelques clins d’œil au film de 1990 dans cette version de 2012.

Parlons de l’histoire : scénario assez classique pour les amateurs des histoires de P.K.Dick, nous sommes dans un futur chaotique et plus ou moins (re)structuré. Dans cet “ordre” établi une personne va vivre une aventure qui la différencie des autres. Les acteurs sont plutôt bons, dans un style de film à gros budget hollywoodien, assez convaincants dans leurs rôles respectifs. Je regrette que Bill Nighy apparaisse si peu, mais son passage est excellent et un des moments clés du film. L’action est au rendez-vous dans 90% du film, avec quelques rebondissements. Les effets spéciaux sont remarquables, j’apprécie d’ailleurs toujours la vision des réalisateurs sur les décors futuristes et les nouvelles technologies. Certaines scènes ne sont pas sans rappeler “Minority Report”, “I, Robot”, “Star Wars”, “Blade Runner”, “Le Cinquième Élément”, … est-ce fait exprès ou est-ce ma vision subjective? Tout cela est en tout cas assez positif en ce qui me concerne. Dans les aspects négatifs, on s’attend globalement au dénouement (bien qu’il y ait des petits rebondissements comme dit plus haut), et je pense que c’est le film où j’ai le plus entendu – pardonnez-moi – le mot “shit” en VO… ça m’a assez marqué je dois dire.
A part ça cela reste un divertissement correct, qui ravira les amateurs de science-fiction.

Autre avis

Aucun autre avis actuellement. Voulez-vous soumettre le vôtre ? Cliquez-ici !

Critiques en ligne

Bande-annonce

Fiche du film sur les sites grand public



 

Laisser un commentaire

Connexion avec JustAuthMe

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.