La tête en friche

20101 h 22 min
Résumé

Germain, 45 ans, quasi analphabète, vit sa petite vie tranquille entre ses potes de bistrot, sa copine Annette, le parc où il va compter les pigeons et le jardin potager qu'il a planté derrière sa caravane, elle-même installée au fond du jardin de sa mère, avec laquelle les rapports sont très conflictuels. Il n'a pas connu son père, sa mère s'est retrouvée enceinte de lui sans l'avoir voulu, et le lui a bien fait sentir depuis qu'il est petit, à l'école primaire son instituteur l'a vite pris en grippe, il n'a jamais été cultivé, il est resté « en friche ». Un jour, au parc, il fait la connaissance de Marguerite, une très vieille dame, ancienne chercheuse en agronomie, qui a voyagé dans le monde entier et qui a passé sa vie à lire. Elle vit seule, à présent, en maison de retraite. Et elle aussi, elle compte les pigeons. Entre Germain et Marguerite va naître une vraie tendresse, une histoire d'amour « petit-filial », et un véritable échange...

Métadonnées
Titre La tête en friche
Titre original La Tête en friche
Réalisateur Jean Becker
Durée 1 h 22 min
Date de sortie 2 juin 2010
Pays  France
Budget
Recettes
Site officiel
Détails
Média
Statut Disponible
Note Très bon
Images
Aucune image importée pour ce film.
Acteurs
Avec : Gérard Depardieu, Maurane, Gisèle Casadesus, Jean-François Stévenin, Patrick Bouchitey, François-Xavier Demaison, Claire Maurier, Sophie Guillemin, Anne Le Guernec, Mélanie Bernier, Régis Laspalès, Jérôme Deschamps, Matthieu Dahan, Bruno Ricci, Lyes Salem, Jean-Luc Porraz, Gilles Détroit, Florian Yven

Avis CinéSam (film vu le : 21/07/2010)

Non disponible

Autre avis

Aucun autre avis actuellement. Voulez-vous soumettre le vôtre ? Cliquez-ici !

Critiques en ligne

Bande-annonce et lien Plex

Fiche du film sur les sites grand public



 

Laisser un commentaire

Connexion avec JustAuthMe

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.