La femme de mon frère

20191 h 57 min
Résumé

Montréal. Sophia, jeune et brillante diplômée sans emploi, vit chez son frère Karim. Leur relation fusionnelle est mise à l’épreuve lorsque Karim, dragueur invétéré, tombe éperdument amoureux d’Eloïse, la gynécologue de Sophia…

Métadonnées
Titre La femme de mon frère
Titre original La femme de mon frère
Réalisateur Monia Chokri
Durée 1 h 57 min
Date de sortie 7 juin 2019
Pays  Canada
Budget
Recettes
Site officiel
Détails
Média
Statut Disponible
Note Moyen
Images
Aucune image importée pour ce film.
Acteurs
Avec : Anne-Élisabeth Bossé, Patrick Hivon, Evelyne Brochu, Sasson Gabai, Micheline Bernard, Mani Soleymanlou, Magalie Lépine-Blondeau, Niels Schneider, Marie Brassard, Amélie Dallaire, Maurice de Kinder, Mylène Mackay, Noah Parker, Joëlle Paré-Beaulieu, Paul Savoie, Carmen Sylvestre, Jocelyne Zucco, Kimberly Laferriere

Avis CinéSam (film vu le : 31/07/2019)

Je crois que c’est la première fois que je vais voir une comédie canadienne. J’avais déjà vu des films d’outre-Atlantique mais c’étaient des drames… Dans “La Femme de mon Frère”, premier long-métrage partiellement autobiographique de la réalisatrice Monia Chokri, présenté dans la section “Un Certain Regard” au Festival de Cannes 2019, il y a des passages marrants, un côté un peu burlesque et un peu décalé, mais dans l’ensemble ce n’est pas la comédie du siècle.

Comme l’accent canadien est parfois fort prononcé ou contenant des expressions propres, les spectateurs ont droit à des sous-titres par intermittence ; la compréhension est toutefois aisée la plupart du temps mis à part lors des expressions typiques, traduites par le sous-titrage pour la compréhension du spectateur.

La lumière et les couleurs changent pas mal tout au long du scénario, ce travail sur l’éclairage et le contraste est relativement intéressant, cependant l’ambiance générale que je garde à l’esprit sont des tons délavés, pas spécialement sales, donnant une apparence très terne et un peu triste.
Aussi certaines scènes m’ont paru inexplicables, non pas à cause de la langue mais par rapport à leur pertinence, je ne voyais pas ce que ces scènes venaient faire là-dedans. Déjà que le film dure près de deux heures, on aurait pu se passer de ces scènes…

La bande-son est ce qui m’a le plus dérangé : la musique est parfois assourdissante et en tout cas très hétéroclite (tantôt de la flûte traversière, tantôt du rock, tantôt du jazz…), probablement pour montrer l’état d’esprit changeant du personnage principal. Les passages pendant lesquels la musique est forte et les personnages parlent en même temps m’ont particulièrement dérangé. Cette cacophonie probablement voulue (?) est vraiment désagréable.

En résumé, l’histoire est plutôt divertissante mais le final plus “artistique et philosophique” est un peu bizarre à mon goût.

Autre avis

Aucun autre avis actuellement. Voulez-vous soumettre le vôtre ? Cliquez-ici !

Critiques en ligne

Bande-annonce

Fiche du film sur les sites grand public


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.