Fourmi

Quand on est petit, on voit grand.

20191 h 45 min
Résumé

Théo, alias "Fourmi" , est fils unique de parents divorcés. Tandis que sa mère Chloé vit les prémices d’une nouvelle histoire d’amour, son père Laurent semble s’enliser dans une vie sans perspectives. Du haut de ses 12 ans, Théo a un don pour le football. Lorsqu’un recruteur d’un club anglais prestigieux s’intéresse à lui, il y voit l’opportunité de redonner un peu d’espoir à son père. Mais malgré ses efforts, Fourmi n’est pas sélectionné en raison de sa petite taille. Il décide de mentir à son père et lui fait croire qu’il a été retenu pour la rentrée prochaine. Ce mensonge va vite dépasser Théo et bouleverser sa vie et celles de ses proches.

Métadonnées
Titre Fourmi
Titre original Fourmi
Réalisateur Julien Rappeneau
Durée 1 h 45 min
Date de sortie 4 septembre 2019
Pays  Belgique France
Budget
Recettes
Site officiel
Détails
Média
Statut Disponible
Note Très bon
Images
Aucune image importée pour ce film.

Avis CinéSam (film vu le : 05/09/2019)

Julien Rappeneau est surtout connu comme scénariste (“Pamela Rose”, “36 Quai des Orfèvres”, “Largo Winch”,…), “Fourmi” est sa deuxième œuvre en tant que réalisateur, la première était “Rosalie Blum” en 2015. On voit bien que le scénario est un de ses points forts, il ne s’en tire pas trop mal non plus derrière la caméra.

Bien que le sujet du football ne me passionne pas vraiment, j’avais envie de voir ce film, non pas pour le côté footballistique mais bien pour le reste. Car au fond, le ballon rond est seulement le contexte de l’histoire ; cela aurait pu être n’importe quel autre sport, ou même la musique, le théâtre, le cinéma,… Évidemment le football est le sport le plus populaire tant chez les adultes que chez les enfants et cela fera en sorte, j’espère, d’attirer davantage de monde en salles !

L’histoire met en scène des personnages très humains, et tous les acteurs sont très justes dans leurs rôles. Le jeune acteur Maleaume Paquin est excellent, il s’est fait connaître pour “Rémi sans famille” (A. Blossier, 2018). François Damiens est touchant comme on sait qu’il peut l’être, tout en gardant son côté “baraki” nécessaire pour certains aspects de son personnage.

Dans les rôles secondaires, André Dussolier et Ludivine Sagnier n’en déméritent pas non plus. Cependant un personnage secondaire, le neveu du coach, m’a paru complètement inutile, je n’ai pas compris la place qu’il joue…oui il produit des petits effets comiques à certains moments, mais sans plus.
Car oui, des moments drôles ponctuent l’histoire (pas seulement avec ce personnage, je vous rassure), et des moments émouvants aussi. Certes on aborde un peu quelques clichés parfois mais sans trop de lourdeur, cela reste réaliste.

L’explication du titre est très claire, à deux moments dans le film : au début et vers la fin.
“Fourmi” est un bon divertissement à aller voir en famille.

Autre avis

Aucun autre avis actuellement. Voulez-vous soumettre le vôtre ? Cliquez-ici !

Critiques en ligne

Bande-annonce

Fiche du film sur les sites grand public



 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.