Docteur Patch

Le rire est contagieux.

19981 h 55 min
Résumé

Au début des années 60, Hunter « Patch » Adams est un étudiant en médecine surdoué mais excentrique qui, après une dépression et un séjour volontaire en hôpital psychiatrique, s'est découvert un don pour apporter du réconfort et de l'aide à ses semblables par le biais du rire. Il croit alors avec conviction en une approche révolutionnairement plus humaine et relationnelle de la médecine. Il développe avec deux collègues étudiants et amis un foyer humanitaire de soins qui aide des personnes ne trouvant pas le secours recherché auprès de la médecine.

Métadonnées
Titre Docteur Patch
Titre original Patch Adams
Réalisateur Tom Shadyac
Durée 1 h 55 min
Date de sortie 25 décembre 1998
Pays  États-Unis
Budget $50 000 000
Recettes $202 292 902
Site officiel
Détails
Média
Statut Disponible
Note Bon
Images
Aucune image importée pour ce film.
Acteurs
Avec : Robin Williams, Philip Seymour Hoffman, Bob Gunton, Peter Coyote, Michael Jeter, Monica Potter, Harve Presnell, Daniel London, Josef Sommer, Irma P. Hall, Frances Lee McCain, Daniella Kuhn, James Greene, Harold Gould, Bruce Bohne, Harry Groener, Barry Shabaka Henley, Steven Anthony Jones, Richard Kiley, Douglas Roberts, Ellen Albertini Dow, Alan Tudyk, Ryan Hurst, Peter Siteri, Don West, Greg Sestero, Jason Aaron Baca, Ismael "East" Carlo, Diane Amos, Andy Arness

Avis CinéSam (film vu le : 07/01/2021)

Dans ma longue liste d’une centaine de long-métrages encore à regarder, un ami m’a conseillé récemment “Docteur Patch”, suite à l’avis sur “Good Morning Vietnam” proposé il y a quelques semaines. Comme dit précédemment j’apprécie beaucoup Robin Williams, c’était un comédien de grand talent.

C’était un des nombreux films que je n’avait pas eu l’occasion de voir à sa sortie (j’étais ado…) et vu le contexte sanitaire, une comédie autour du thème de la médecine me semblait appropriée.

L’histoire est tirée de faits réels, le Docteur Hunter “Patch” Adams existe réellement (il a 75 ans au moment d’écrire ces lignes !) et l’institut Gesundheit! existe aussi bel et bien aux États-Unis, à 5 heures de route à l’ouest de Washington D.C.

Ce n’est pas apparu dans les sous-titres ni dans les dialogues (j’ai bien entendu regardé en VOstEN), mais “Gesundheit”, outre signifier “santé” en allemand, veut aussi dire “à vos souhaits” en anglais ! J’ai trouvé cela amusant, et tout à fait dans l’esprit de la démarche du Dr Patch. Ce personnage doit être sacrément intéressant à connaître, j’aimerais beaucoup le rencontrer.

Sur le fond, la méthode par le rire a depuis lors été adoptée je pense par le monde médical, en particulier auprès des enfants, en cela “Docteur Patch” constitue quelque part un développement historique d’un pan de la médecine actuelle.

Vu que le film a près de 25 ans (et que l’histoire se déroule dans les années 1970), il a un petit peu vieilli, le style américain des productions de ces années peut sembler un peu désuet…mais bon, ça passe encore en se focalisant sur l’intrigue.

Les seconds rôles sont relativement corrects, j’ai trouvé dommage de ne pas exploiter davantage le personnage de Mitch incarné par Philipp Seymour Hoffman, un autre comédien talentueux disparu trop tôt. Le personnage d’Arthur Mendelssohn (Harold Gould) est aussi intéressant et aurait mérité un approfondissement.

La romance entre Patch et Carin est très artificielle je trouve ! Comme dans Good Morning Vietnam, il flirte avec la fille qu’il convoite, elle refuse, il insiste… et finit par céder, presque malgré elle on dirait. De nos jours cela pourrait presque être vu comme du harcèlement… mais soit, un revirement assez inattendu vient vers la fin de l’histoire, je ne l’avais pas du tout vu venir.

J’ai aussi trouvé que la trame narrative était fort proche d’autres productions où Robin Williams avait le rôle-titre, par exemple “L’homme bicentenaire“, “Madame Doubtfire“… Si on caricature très fort : le héros accomplit quelque chose un peu hors de sentiers battus mais avec des bonnes intentions, la société s’insurge contre cela, il y a un procès final qui statue positivement sur son cas et tout le monde est content.

Mis à part ces petits bémols, j’ai passé un bon moment et je suis sûr que celles et ceux qui connaissent déjà cette œuvre la reverront avec plaisir, en particulier dans ces temps où l’ambiance est anxiogène, ça fait du bien.

Autre avis

Aucun autre avis actuellement. Voulez-vous soumettre le vôtre ? Cliquez-ici !

Critiques en ligne

Bande-annonce

Fiche du film sur les sites grand public



 

Laisser un commentaire

Connexion avec JustAuthMe

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.