Diamants sur canapé

19612 h 00 min
Résumé

Une croqueuse de diamants cherche à épouser un homme riche alors que son voisin écrivain s'intéresse à elle. La jolie Holly fait également en toute innocence le messager pour un truand notoire. Lorsque la police l'interroge, elle n'a aucun mal à prouver son innocence mais son futur époux, riche planteur brésilien, s'éloigne par peur du scandale. L'écrivain en profite pour consoler la belle.

Métadonnées
Titre Diamants sur canapé
Titre original Breakfast at Tiffany's
Réalisateur Blake Edwards
Durée 2 h 00 min
Date de sortie 6 octobre 1961
Pays  États-Unis
Budget $2 500 000
Recettes $9 500 000
Site officiel
Détails
Média
Statut Disponible
Note Très bon
Images
Acteurs
Avec : Audrey Hepburn, George Peppard, Patricia Neal, Buddy Ebsen, Martin Balsam, José Luis de Villalonga, John McGiver, Alan Reed, Dorothy Whitney, Beverly Powers, Stanley Adams, Claude Stroud, Elvia Allman, Mickey Rooney, Charles Sherlock, Miriam Nelson, Mel Blanc

Avis CinéSam (film vu le : 16/09/2020)

Parfois j’aime regarder des anciens films, des grands classiques, connus de nom mais que je n’ai encore jamais eu l’occasion de visionner.

Lorsque j’ai vu “Diamants sur canapé” au programme à la TV, j’ai sauté sur l’occasion pour l’enregistrer. Ce classique de 1961, qui a propulsé la carrière d’Audrey Hepburn (née Audrey K. Ruston, à Ixelles, Belgique !), est très plaisant à regarder.
Les comédiens au casting ne sont pour la plupart, plus très connus à l’heure actuelle, mais jouent de façon tout à fait correcte, du moins dans le style de l’époque.

Le charme de New-York dans les années 60, le phrasé de l’époque, le côté bon enfant… tout cela m’a assez plu, je l’avoue. Plusieurs passages m’ont fait rire de bon cœur. Même les scènes de tabagisme, pourtant pratique fort courante en ces temps-là, m’ont semblé plus courtes et moins dérangeantes que dans des productions contemporaines.

Le scénario est classique, mais brillamment mis en scène. Il est adapté de la nouvelle “Petit déjeuner chez Tiffany’s” de Truman Capote (1958). La bande musicale revêt beaucoup d’importance également. L’oeuvre a reçu l’Oscar de la meilleure musique et l’Oscar de la meilleure chanson en 1962 pour le compositeur Henry Mancini (connu pour l’air de la “Panthère Rose“) .

Le titre original (“Breakast at Tiffany’s”) fait référence à la scène d’ouverture, devant le célèbre joaillier “Tiffany and Co” situé sur la 5ème Avenue à Manhattan.

Autre avis

Aucun autre avis actuellement. Voulez-vous soumettre le vôtre ? Cliquez-ici !

Critiques en ligne

Bande-annonce

Fiche du film sur les sites grand public



 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.