Bohemian Rhapsody

La seule chose plus extraordinaire que sa musique, c'est son histoire.

20182 h 14 min
Résumé

Le parcours de Queen et leader Freddie Mercury, de la formation du groupe à apparition au concert Live Aid en 1985.

Métadonnées
Titre Bohemian Rhapsody
Titre original Bohemian Rhapsody
Réalisateur Bryan Singer
Durée 2 h 14 min
Date de sortie 24 octobre 2018
Pays  Royaume-Uni États-Unis
Budget $52 000 000
Recettes $894 027 543
Détails
Média
Statut Disponible
Note Excellent
Images
Aucune image importée pour ce film.
Acteurs
Avec : Rami Malek, Gwilym Lee, Ben Hardy, Joseph Mazzello, Lucy Boynton, Aidan Gillen, Allen Leech, Tom Hollander, Mike Myers, Aaron McCusker, Meneka Das, Ace Bhatti, Priya Blackburn, Max Bennett, Dermot Murphy, Dickie Beau, Jack Roth, Neil Fox-Roberts, Jess Radomska, Michelle Duncan, Ross Green, Bruce Mackinnon, Joshua Higgott, Pat Lally, William Owen, Philip Andrew, Tim Plester, Felipe Bejarano, Kieran Hardcastle, Martin Oelbermann, Ian Gabriel Dumdum, Matt Greenwood, Royce Cronin, James MacLaren, Andrew Bowerman, Drew P., Haf Gibson, Honor Hellon, Rosy Benjamin, Leila Crerar, Katherine Newman, Adam Rauf, Peter Howe, John Ottman, James Wallace, Matthew Houston, Scott Morrison Watson, Devlin Lloyd, Stefan Kopiecki, Garry Summers, Matthew Fredricks, Ian Jareth Williamson, Adam Lazarus, Johanna Thea, Adam Lambert

Avis CinéSam (film vu le : 31/10/2018)

Bien sûr je connaissais Queen et quelques-uns de leurs morceaux, mais j’étais loin de connaître la biographie du chanteur vedette, ni des autres membres du groupe. C’est ce que propose “Bohemian Rhapsody”, de Bryan Singer (“The Usual Suspects“, 1995 ; la saga “X-Men”, 2000-2016). Le réalisateur américain sait comment montrer les choses dans un film, j’apprécie beaucoup son travail.

Encore une fois, la mise en scène est impeccable, certains plans sont magnifiques, il manie la caméra à la perfection. Les décors et les costumes des années 1970 et 1980 sont je crois fidèles pour l’époque. La cigarette fait aussi partie du décor, heureusement elle ne vole pas la place au reste (comme dans “Le Grand Bain” (Gilles Lellouche, 2018), pour lequel je n’ai pas écrit d’avis mais dans lequel toutes les scènes de fume sont complètement inutiles et ne servent à rien dans l’intrigue. Ici dans “Bohemian Rhapsody”, le quelques scènes de fume ne sont pas utiles non plus, toutefois elles sont fort limitées et font “partie du décor”, cela reste acceptable.

La séance dure 2h15, cela peut paraître long mais aucune scène ne m’a paru de trop, et le rythme est bien dosé donc je n’ai pas eu une impression de longueur.

C’est aussi grâce à la performance remarquable de Rami Malek (alias Elliot Alderson dans la série “Mr. Robot” sur USA Network). Je suppose que la plupart des passages chantés sont en playback, remarquablement synchronisés, cependant je pense aussi que Rami Malek a aussi chanté pour de vrai dans quelques scènes. Il est époustouflant dans le rôle de Freddie Mercury.

Les aspects de la vie privée sont aussi traités, aussi proches de la réalité que possible à mon sens (Wikipédia en confirme beaucoup…), dont évidemment le sida, brièvement abordé, quasiment aucun traitement n’étant possible à l’époque.

Du côté de l’ambiance de la projection, la musique fait vibrer, on reconnaît instantanément chaque morceau dès les premières notes, c’est bien la preuve de l’impact que l’œuvre de Queen a eu et a toujours.

En conclusion, “Bohemian Rhapsody” est l’histoire d’un artiste, véritable performer, certes extravagant mais qui a marqué son temps.

Autre avis

Aucun autre avis actuellement. Voulez-vous soumettre le vôtre ? Cliquez-ici !

Critiques en ligne

Bande-annonce

Fiche du film sur les sites grand public



 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.