The Happy Prince

the-happy-prince

– Titre original : The Happy Prince

– Date de sortie : 3 octobre 2018

– Réalisé par : Rupert Everett

– Synopsis : Le film raconte l’histoire inédite des derniers jours de la vie tragique d’Oscar Wilde. Ce grand homme de lettres, l’un des auteurs les plus célèbres d’Angleterre à l’époque, n’est désormais plus qu’une superstar déchue. Grace à des flashbacks nous revivons aussi ses moments de gloire et d’amour.

– Avis : Pour son première réalisation, Rupert Everett ne s’en sort pas trop mal. Dans de beaux décors (Italie, Londres…de la fin du 19ème siècle), et aussi en partie filmé à Bruxelles, The Happy Prince bénéficie d’une mise en scène très correcte, de quelques bonnes trouvailles, on sent que c’est travaillé et réfléchi. Il y a cependant de la cacophonie à certains moments, notamment durant les chants…ces parties me semblent un peu moins bonnes.

C’est aussi intéressant comme histoire, j’ai découvert des facettes de la vie d’Oscar Wilde peu connues, en tout cas pour ma part.

La performance des acteurs est assez remarquable, aussi bien les principaux que les secondaires. Le jeu de Rupert Everett (car il est aussi devant la caméra) fait qu’on ne le voit plus en tant qu’acteur (il a déjà plus de 35 ans de carrière), mais bien en tant qu’Oscar Wilde…les quelques passages où il parle en français (en langue originale) sont savoureux.

Le titre de l’oeuvre est bien sûr en référence à la collection d’histoires pour enfants écrites par Oscar Wilde « The Happy Prince and Other Tales », publiée en 1888 pour la première fois. Plusieurs passages sont récités tout au long du film.

A conseiller si vous aimez les ambiances de fin du 19ème siècle et/ou si vous êtes intéressé pas la vie de l’écrivain britannique.

– Cotation : 7/10 – Bon film.

Avez-vous vu, apprécié ou détesté ce film ? Commentez et partagez !

allocine imdb_logo

 

 

 

Bande annonce :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.