The Master

tmDate de sortie : 6 mars 2012

Réalisé par : Paul Thomas Anderson

Cotation : 5/10 – Film moyen, pas trop conseillé.

Synopsis : Au début des années ’50, Freddie Quell, un vétéran, revient en Californie après s’être battu dans le Pacifique. Alcoolique, il distille sa propre boisson et contient difficilement la violence qu’il a en lui… Quand Freddie rencontre Lancaster Dodd – « le Maître », charismatique meneur d’un mouvement nommé la Cause, il tombe rapidement sous sa coupe…

Avis : C’est l’histoire d’un homme qui rentre dans une secte. Beaucoup de longueurs, quelques scènes de nus frontaux féminins, de l’alcool, du tabagisme et du sexe… je n’ai pas compris toutes les finesses du film, c’était assez spécial. Le personnage interpreté par Joachin Phoenix est très stéréotypé, très caricatural, notez qu’il joue superbement bien l’alcoolique, qui finira par se poser des questions sur ses actions. Le Maître (Philipp Seymour Hoffman) est remarquable, croyant dur comme fer en ce qu’il prône, ou en tout cas faisant croire qu’il en est persuadé. Tant d’un côté il est très  intelligent dans la manipulation des personnes fragilisées qu’il rencontre, tant de l’autre il est impitoyable (par l’intermédiaire de ses admirateurs) avec ceux qui ne se rangent pas à ses côtés. Cela dit derrière l’homme il y a la femme, encore plus dangereuse et plus insidieuse, qui manipule elle-même l’homme… En guise de conclusion je dirais que lorsque les êtres humains sont fortement persuadés de quelque chose, ils y croient dur comme fer, il est difficile de leur faire changer d’avis, et cela peut malheureusement mener à des dérives.

 

Lien Allociné

Lien IMDb

Laisser un commentaire