The Amazing Spider-Man

asmDate de sortie : 4 juillet 2012

Réalisé par : Marc Webb

Cotation : 8/10 – Très bon film, à voir.

Synopsis : Peter Parker est un étudiant esseulé. Abandonné tout jeune par ses parents, il est aujourd’hui élevé par son oncle Ben et sa tante May. Comme la plupart des adolescents de son âge, Peter essaie de comprendre qui il est et ce qu’il est devenu aujourd’hui. Côté coeur, il découvre son premier amour en la personne de Gwen Stacy, avec qui il partage romance, secrets et promesses. Lorsqu’il découvre dans la cave de son oncle une étrange mallette qui a jadis appartenu à son père, il entame une quête qui va lui permettre de comprendre la disparition de ses parents, et qui va le mener tout droit chez Oscorp, dans le laboratoire du Dr. Curt Connors, un chirurgien spécialisé en herpétologie (la science des reptiles) et ancien collaborateur de son père.

Avis : En bonne superproduction hollywoodienne Marvel, on peut s’attendre à du grand spectacle dans ce remake de Spiderman 1 (2002), et on en a pour son argent ! On remarque cependant des divergences de scénario par rapport à l’adaptation de Sam Raimi, ce n’est donc pas une copie conforme. Les effets visuels sont à la hauteur, bien que parfois un peu exagérés. Ayant vu le film en 2D, bien qu’il ait été tourné en vraie 3D (source : http://realorfake3d.com/), je n’ai pas boudé mon plaisir, la 3D est – encore et toujours ! – un argument commercial pour vendre les tickets plus chers.

L’histoire est chargée d’action, de suspense, de pointes d’humour et d’une histoire d’amour et de vengeance en trame de fond. Les scènes où Spider-Man « vole », filmées en vue subjective, m’ont laissé scotché ! Je ne me souviens pas qu’il y en avait dans la « trilogie Raimi » et cela m’a beaucoup plu dans ce reboot.

Les acteurs sont très bons respectant assez l’univers des comics (chez Marvel c’est toujours le cas !). Emma Stone qui interprète Gwen, la petite amie de Peter, est très prometteuse et beaucoup moins ‘nunuche’ que Mary Jane « MJ « Watson (alias Kirsten Dunst). Pour la petite histoire, ces deux filles, Gwen et MJ, existent dans les comics, Gwen est apparue la première et MJ est arrivée par la suite. Les deux comédiennes étaient déjà rivales dans « La couleur des sentiments » (The Help, 2011).
Andrew Garfield (Peter Parker / Spider-Man) confirme ses talents d’acteur, lui qu’on a l’habitude de voir dans des rôles de personnages fragiles ou moins fort. Il joue ici pour commencer un personnage fragile, bousculé, ayant perdu ses parents dans sa jeunesse ; puis il va devenir le grand héros, en passant par le justicier arrogant assoifé de vengeance.
Stan Lee, un des créateurs du personnage de Spiderman, apparaît en caméo comme bibliothécaire, dans une une scène d’action humoristique.

Restez un peu après la fin (2-3 minutes)…Juste après le pré-générique, un petit teaser annonciateur d’une suite prévue pour 2014 est au programme !
Pour terminer, une petite anecdote qui m’a immédiatement sauté aux yeux : le réalisateur s’appelle Marc Webb…et vous savez sans doute que « web » en anglais signifie « toile » !

Lien Allociné

Lien IMDb

2 commentaires à The Amazing Spider-Man

  • The Social Network | CinéSam

    […] film, avec les jeune Jesse Eisenberg, un acteur qui monte, aux côtés d’Andrew Garfield (Spiderman) et de Justin Timberlake, qui n’est pas plus mauvais acteur que […]

    réponse
  • The Social Network | CinéSam

    […] film, avec les jeune Jesse Eisenberg, un acteur qui monte, aux côtés d’Andrew Garfield (Spiderman) et de Justin Timberlake, qui n’est pas plus mauvais acteur que […]

    réponse

Laisser un commentaire