Sucker Punch

afficheDate de sortie : 30 mars 2011

Réalisé par : Zack Snyder

Synopsis : Fermez les yeux. Libérez-vous l’esprit. Rien ne vous prépare à ce qui va suivre.
Bienvenue dans l’imaginaire débordant d’une jeune fille dont les rêves sont la seule échappatoire à sa vie cauchemardesque… S’affranchissant des contraintes de temps et d’espace, elle est libre d’aller là où l’entraîne son imagination, jusqu’à brouiller la frontière entre réalité et fantasme…
Enfermée contre son gré, Babydoll a toujours envie de se battre pour reconquérir sa liberté. Combative, elle pousse quatre autres jeunes filles – la timorée Sweet Pea, Rocket la grande gueule, Blondie la futée, et la loyale Amber – à s’unir pour échapper à leurs redoutables ravisseurs, Blue et Madame Gorski – avant que le mystérieux High Roller ne vienne s’emparer de Babydoll.
Avec Babydoll à leur tête, les filles partent en guerre contre des créatures fantastiques, des samouraïs et des serpents, grâce à un arsenal virtuel et à l’aide d’un Sage. Mais ce n’est qu’à ce prix qu’elles pourront – peut-être – recouvrer la liberté…

Avis : A ne pas confondre avec Sucker Punch (Malcolm Martin, 2008), ceci est la cinquième réalisation de Zack Snyder, et la première dont il co-écrit le scénario, très original mais très déstabilisant au départ…c’est un vrai coup de poing visuel. Une fois qu’on a compris le mécanisme, on peut rentrer dans le film et se laisser porter par le fantastique. Le sujet traité n’est pas sans rappeler Shutter Island (Martin Scorsese,2010), sorti peu avant Sucker Punch.
En tout cas pour ce qui est de l’image et des effets visuels, on, est très bien servis ; les éclairages ont aussi leur importance. Les jeunes actrices font bien leur travail, parmi elles quelques têtes connues et d’autres moins. La fin est également très inattendue.
Le titre, resté tel quel en Europe, a été traduit au Québec par « Coup interdit », ce qui n’éclaire pas vraiment beaucoup plus notre lanterne…
En conclusion je dirais que Sucker Punch est plutôt une expérience cinématographique à regarder par curiosité (un peu comme Tree of Life, de T. Malik, 2011), plutôt qu’un film dont on veut savourer l’histoire sans trop réfléchir.

Cotation : 7/10 – Bon film.

Avez-vous vu, apprécié ou détesté ce film ? Commentez et partagez !

allocine imdb_logo

 

 

 

 

Bande annonce :

 

Laisser un commentaire