Spiderman : Homecoming

Spiderman-Homecoming

– Titre original : Spiderman : Homecoming

– Date de sortie : 19 juillet 2017

– Réalisé par : Jon Watts

– Synopsis : Après ses spectaculaires débuts dans Captain America: Civil War, le jeune Peter Parker découvre peu à peu sa nouvelle identité, celle de Spider-Man, le super-héros lanceur de toile. Galvanisé par son expérience avec les Avengers, Peter rentre chez lui auprès de sa tante May, sous l’œil attentif de son nouveau mentor, Tony Stark. Peter ne peut se résoudre à reprendre sa vie d’avant, il rêve de se prouver qu’il est autre chose que le sympathique et discret jeune homme que tout le monde apprécie dans le quartier… Mais quand le Vautour fait son apparition, tout ce qui compte pour Peter est soudain menacé…

– Avis : Coproduction Marvel / Sony, Spiderman : Homecoming est une bonne surprise d’été. Enfin surprise… les Marveliens ? Marvelites ? Marvelers ? bref, les fans de l’univers Marvel, attendaient cet opus depuis longtemps, avec raison ! Pour rappel, je ne suis pas lecteur des comics, donc pas un « puriste », mais juste un spectateur qui aime les univers de superhéros, car ils font partie des genres que je préfère, à savoir la science-fiction et le fantastique. Mon avis n’engage que moi et il est fort possible, comme pour toutes les productions mettant en scène des super-héros, que d’autres spectateurs ne soient pas d’accord. Je ne prétends nullement avoir raison, je donne seulement mon ressenti, cette critique ayant été écrite juste à la sortie de la salle.

Le scénario est original, en offrant une nouvelle approche de Spiderman, sans pour autant recommencer les origines du héros, car le public connait déjà le personnage et son univers. J’ai apprécié les nombreux moments humoristiques, après tout c’est une histoire tirée de « comics »… L’action est bien sûr présente également ; les effets spéciaux sont toujours impressionnants et bien foutus. Les gadgets d’Iron Man pour Spiderman (je n’en dis pas plus…) sont très cools ! La musique vient bien supporter l’ambiance des décors de New-York (probablement numériques pour une grande partie…) dans laquelle on est facilement plongés, les 2h13 de la séance passent très vite. Quelques petits détails cependant m’ont un peu titillé, dont un en particulier, mais je ne peux pas en dire davantage ici sans spoiler…Un rebondissement m’a échappé (une histoire de lien de parenté…à nouveau je n’en dis pas plus !), et pourtant j’aurais pu le voir arriver, ce qui était une belle surprise.

Dans ce volet, on met en avant le côté du héros proche des gens, humain…un héros qui, malgré tout le bien qu’il veut faire, a ses faiblesses. Le film contient beaucoup de messages sous-jacents et transporte des valeurs comme l’humilité, la modestie, la persévérance…et je pense que dans les comics c’est souvent le cas que des valeurs transparaissent à travers les récits.

Au point de vue des acteurs, cela ne vous aura pas échappé, nous avons droit à une nouvelle tête pour Spidey avec Tom Holland. Un bon casting l’entoure ici, aussi bien parmi les personnages principaux que parmi les secondaires. Le jeune acteur est totalement bluffant, ce que j’avais déjà (pré)dit dans The Impossible (J.A. Bayona, 2012 ; aux côtés de Naomi Watts), et qu’on a déjà vu aussi dans Captain America : Civil War, d’ailleurs dans Spiderman : Homecoming, le lien est clairement établi entre les deux. A propos de lien : certaines scènes m’ont fait penser à Deadpool, je ne sais pas si c’est volontaire ou si c’est juste moi…

Sûrement aurez-vous également relevé le clin d’œil : Michael Keaton interprète ici le Vautour, méchant pour cette histoire, un personnage d’homme-oiseau, alors qu’en 2014 il a interprété Birdman (A.G. Iñarritu), un homme-oiseau dans un autre registre…
Du côté des gentils, il est plusieurs fois fait référence aux Avengers, mais mis à part Iron Man (Robert Downey Jr) et un petit peu Captain America (Chris Evans), on ne voit rien d’eux, ce n’est de toute façon pas l’objet du film.

En bref c’est une bonne réalisation, même si le nom de Jon Watts n’est pas fort connu du public au grand écran…et pour cause : il vient du monde du petit écran, ayant réalisé des épisodes de séries et des téléfilms.

Marvel oblige, restez un peu après le pré-générique, une scène annonce Spiderman : Homecoming 2, prévu pour 2019.

– Cotation : 9/10 – Vraiment très bon film, à recommander.

Avez-vous vu, apprécié ou détesté ce film ? Commentez et partagez !

allocine imdb_logodurendal

 

 

 

Bande annonce :

Laisser un commentaire