Pentagon Papers

hpentagon_papers

– Titre original : The Post

– Date de sortie : 24 janvier 2018

– Réalisé par : Steven Spielberg

– Synopsis : Première femme directrice de la publication d’un grand journal américain, le Washington Post, Katharine Graham s’associe à son rédacteur en chef Ben Bradlee pour dévoiler un scandale d’État monumental et combler son retard par rapport au New York Times qui mène ses propres investigations. Ces révélations concernent les manœuvres de quatre présidents américains, sur une trentaine d’années, destinées à étouffer des affaires très sensibles… Au péril de leur carrière et de leur liberté, Katharine et Ben vont devoir surmonter tout ce qui les sépare pour révéler au grand jour des secrets longtemps enfouis…

– Avis : À l’heure où l’information va très vite et aussi à l’époque des fake news, il est intéressant de se replonger dans cette histoire vraie sur les secrets de l’administration américaine. En préparant cet article, j’ai découvert qu’il y avait aussi d’autres films traitant du même sujet, et pour ma part je ne connaissais absolument pas cette réalité historique.

Durant la fin de la guerre du Vietnam, une étude sur le déroulement de cette guerre fait apparaître que l’implication des États-Unis est purement politique et n’apporte rien a l’économie ni à la population, contrairement à ce qu’ont déclaré les présidents qui se sont succédé à la Maison Blanche.
Dans les rôles principaux, les acteurs Meryl Streep et Tom Hanks sont formidables, et de nombreux acteurs secondaires complètent le casting admirablement. J’ai notamment reconnu des acteurs de second rôles de séries TV comme Limitless, Silicon Valley ou encore Black Mirror.
L’ ambiance est celle du début des années ’70, les décors et costumes sont corrects, je n’y ai pas prêté attention plus que cela ; mis à part l’imprimerie des journaux que l’on peut suivre de A à Z, depuis la rédaction jusqu’à l’impression et la distribution ! La musique est composée par John Williams, le compositeur attitré de Spielberg, il n’y a rien de spécial à dire, elle remplit son rôle, sans plus. La position sociale de la femme est également traitée subtilement tout au long de l’intrigue, cela dit cet aspect aurait pu être développé davantage.

Une chose qui m’a aussi dérangé : à de nombreuses reprises, les personnages parlent en même temps, ce qui est certes un gage de réalisme mais rend la compréhension parfois ardue.

Les tensions dans le film entre la presse et l’état font obligatoirement penser à Donald Trump et la presse moderne sur les réseaux sociaux. Le parallélisme avec le Watergate et WikiLeaks est également rapidement établi, ce qui peut laisser penser que les grandes puissances (en particuliers les Américains…) n’ont pas fini de nous cacher des choses.
Le titre français est The Post, en référence au journal The Washington Post bien sûr, mais que personne n’appelle jamais de cette manière dans le film. En anglais, le titre original est Pentagon Papers, en référence aux documents secrets du Pentagone (département de la Défense des USA). Pourquoi traduire en anglais un titre vers le français ? Peut-être pour ne pas confondre avec le film « The Pentagon Papers » (R. Holcomb, 2003). Quoi qu’il en soit, malgré cette ambiguïté, les deux titres sont appropriés et n’en font pas moins un bon film historique à voir, pas trop difficile à suivre malgré les nombreux personnages et les deux heures de séance.

– Cotation : 9/10 – Vraiment très bon film, à recommander.

Avez-vous vu, apprécié ou détesté ce film ? Commentez et partagez !

allocine imdb_logodurendal

 

 

 

Bande annonce :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.