Moi, Michel G., milliardaire, maître du monde

afficheDate de sortie : 4 mai 2011

Réalisé par : Stéphane Kazandjian

Synopsis : Michel Ganiant est un financier dirigeant d’entreprises, à la tête d’une très grosse fortune. L’argent, la célébrité, l’amour, … ce « self-made man » a tout réussi. Joseph Klein, un journaliste de gauche plutôt connu pour ses films engagés, tente en vain de contacter Michel Ganiant pour réaliser un film sur lui, mais la directrice de la communication lui ferme les portes. Lorsqu’un groupe financier est racheté par Jérôme Prévost, le concurrent de Ganiant, celui-ci décide de faire appel à Klein pour réaliser le film, à sa manière… Klein est surpris mais accepte, et le film commence, Klein suivant Ganiant dans ses journées.

Avis : Sous la forme d’un faux documentaire, le film nous montre la vie d’un financier qui va déraper. En quelque sorte satire du capitalisme, j’ai bien aimé le message sous-jacent qui en découle. Demaison est très juste dans son rôle de puissant, sorte de mélange entre J-M. Messier, B. Tapie, B. Arnault, F.Pinault,…bref les grands patrons français, allant même jusqu’à Sarkozy… D’ailleurs, Laurence Arné qui incarne la femme de Ganiant, fait fort penser à Carla, et je crois que c’est fait exprès…elle va même jusqu’à composer de la musique !

Par contre le côté comique est assez limité à un sourire par-ci, par-là. Il n’y avait d’ailleurs pas grand monde dans la salle, et les personnes présentes (moi inclus donc), n’ont pas beaucoup ri. Cela reste tout de même un divertissement sympathique qui dénonce les travers du capitalisme et du pouvoir de l’argent.

A noter : Avant de devenir humoriste-comédien, Demaison a été avocat fiscaliste à New-York , puis le drame du 11 septembre 2001 lui a fait totalement changer de voie et revenir à sa première passion, le théâtre.
C’est le troisième film de Stéphane Kazandjian, après « Sexy boys » en 2001 et « Modern Love » en 2007.
Le film est ce qu’on appelle un « documenteur », un faux documentaire mais filmé comme un vrai. A titre de comparaison, on peut citer le « Projet Blair Witch« , qui était aussi un documenteur.

Cotation : 6/10 – Film correct.

Avez-vous vu, apprécié ou détesté ce film ? Commentez et partagez !

allocine imdb_logo

 

 

 

 

Bande annonce :

 

Laisser un commentaire