L’île aux Chiens

isle of dogs

– Titre original : Isle of Dogs

– Date de sortie : 11 avril 2018

– Réalisé par : Wes Anderson

– Synopsis : En raison d’une épidémie de grippe canine, le maire de Megasaki ordonne la mise en quarantaine de tous les chiens de la ville, envoyés sur une île qui devient alors l’Ile aux Chiens. Le jeune Atari, 12 ans, vole un avion et se rend sur l’île pour rechercher son fidèle compagnon, Spots. Aidé par une bande de cinq chiens intrépides et attachants, il découvre une conspiration qui menace la ville.

– Avis : Après À bord du Darjeeling Limited (2007), Fantastic Mr Fox (2009), Moonrise Kingdom (2012) ou The Grand Budapest Hotel (2014), le réalisateur américain surprend avec cette Isle of Dogs.
Le scénario est une histoire orientée conte, filmée en stop motion (ça a dû prendre beaucoup de temps !). Anderson avait déjà utilisé cette méthode dans Fantastic Mr Fox, c’était un succès donc il n’a pas tort de recommencer ! Il s’agit ici d’une aventure, inspirée par les œuvres du cinéma japonais (celles d’Akira Kurosawa et d’Hayao Miyazaki en particulier) contenant des moments de suspense aussi, racontée de façon originale, amusante, intrigante.

Le doublage en VO est assuré par des grands acteurs américains comme Bryan Cranston, Scarlett Johansson, Bill Murray, Tilda Swinton,,…qui donnent un cachet très particulier aux voix des chiens. L’ambiance est assez oppressante, comme dans le théâtre japonais (kabuki), notamment l’ambiance sonore des tambours taiko (audibles et visibles clairement dans la bande annonce), qui a beaucoup d’importance pour donner le ton des scènes. On a aussi droit à beaucoup de passages humoristiques qui allègent agréablement la pesanteur, un humour tel que le réalisateur aime : doux-amer.

En toile de fond, des thématiques latentes peuvent être dégagées : théorie du complot, gouvernement ségrégationniste, exil, amitié, fidélité… on trouve de tout et c’est bon ! J’aime beaucoup aussi le traitement des traductions (japonais-anglais-chien… – allez le voir en VO, c’est toujours mieux !).

Comme dit plus haut, la musique joue un rôle très important. Elle est unique, très japonaise, très présente, elle donne le rythme au film. Quelques passages à la flûte donnent un ton plus léger par moments. Les décors sont magnifiquement travaillés, la mise en scène est symétrique, carrée, très caractéristique d’Anderson.
Des parallélismes peuvent être établis aisément avec les estampes de l’ère Edo également.

En conclusion, si vous souhaitez voir un film plein d’originalité dans la forme et aussi dans le fond, je ne peux que vous recommander Isle of Dogs.

– Cotation : 9/10 – Vraiment très bon film, à recommander.

Avez-vous vu, apprécié ou détesté ce film ? Commentez et partagez !

allocine imdb_logodurendaloblikon

 

 

 

Bande annonce :

Laisser un commentaire