L’extraordinaire voyage du fakir

l_extraordinaire_voyage_du_fakir

– Titre original : The Extraordinary Journey of the Fakir

– Date de sortie : 30 mai 2018

– Réalisé par : Ken Scott

– Synopsis : Aja, un jeune arnaqueur de Mumbai entame, à la mort de sa mère, un extraordinaire voyage sur les traces du père qu’il n’a jamais connu. Il rencontre l’amour à Paris dans un magasin de meubles suédois, le danger en compagnie de migrants somaliens en Angleterre, la célébrité sur une piste de danse à Rome, l’aventure dans une montgolfière au-dessus de la Méditerranée, et comprend finalement ce qu’est la vraie richesse et qui il souhaite devenir.

– Avis : Adaptation du roman de Romain Puértolas, « L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea » (La Dilettante, 2013), histoire que je ne connaissais pas et qui m’a intriguée par la bande annonce, ce film a reçu le label UGC Spectateurs, et j’ai eu la chance d’y assister en avant-première.

Le scénario est assez invraisemblable et pourtant possible, tout ce qui est raconté pourrait être vrai !

Dhanush est un acteur indien que je ne connaissais pas non plus, il a beaucoup de charisme. Les autres acteurs et actrices remplissent leur rôle, sans prétention ni manque d’intérêt. Bérénice Béjo est très classe, Gérard Jugnot a un petit rôle amusant, sans plus.

L’ambiance oscille entre l’Inde et l’Europe, le film est assez cosmopolite, on voyage beaucoup avec les images et avec Aja…Je j’ai rien noté de spécial sur la musique, sauf les rythmes indiens très entraînants !

On pourrait croire qu’il s’agit d’une publicité déguisée pour Ikea, cependant la marque (qui apparaît pourtant dans le titre du roman) n’est jamais évoquée ni même affichée à l’image, elle est juste fortement suggérée…
La thématique de l’immigration est abordée avec beaucoup de réalisme et de touchant, sans larmoiements.

J’ai aussi un peu été déçu, car on ne sait pas vraiment si Aja est un vrai fakir avec des pouvoirs magiques ou un gentil charlatan…la probabilité de la seconde solution est la plus forte.

Pour conclure, je dirais que « Le voyage extraordinaire du fakir » est un joli moment de cinéma familial, la séance ne laisse pourtant pas un souvenir impérissable, probablement car la fin, bien qu’elle ne soit pas triste, est loin d’un happy ending et est plutôt impromptue.

– Cotation :  6/10 – Film correct.

Avez-vous vu, apprécié ou détesté ce film ? Commentez et partagez !

allocine imdb_logochroniquesvalentin

 

 

 

Bande annonce :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.