La possibilité d’une île

oblivionDate de sortie : 10 septembre 2008

Réalisé par : Michel Houellebecq

Synopsis : Fils d’un gourou d’une secte dérisoire, Daniel1 fait des mots croisés en attendant que sa vie prenne un sens. Il traîne. Silencieusement. Indifférent finalement aux transports du monde actuel. A ses loisirs comme à ses peines. Daniel25 (vingt-quatrième descendant, par reproduction artificielle, de Daniel1) vit silencieusement dans une cellule souterraine, rivé sur les images satellite d’un monde extérieur désert, contaminé, dévasté par des guerres ethniques et religieuses qui ont conduites à des conflits nucléaires, des épidémies incontrôlables, et surtout, des catastrophes climatiques d’une ampleur inédite. Comment Daniel1 a-t-il rendu possible Daniel25 ? Peut-être en passant par une île, un territoire isolé sur lequel Daniel1 se posant enfin des questions sur l’avenir du monde, admet l’hypothèse scientifique et biologique d’une possible éternité humaine. Peut-être en étant le premier à accepter de disparaître au profit d’un autre lui-même, un mutant, un « surhomme ». Un survivant à tout. Mais seul, quel est le sens de la survivance ?

Avis : Ayant lu le livre éponyme et l’ayant assez bien apprécié,je me réjouissais de voir l’adaptation cinématographique. Quelle déception…! Michel Houellebecq est certes un bon écrivain mais un très mauvais réalisateur. En ne nous donnant pas les codes, ni suffisamment d’indices pour comprendre l’histoire, le réalisateur se trompe et donne l’impression au spectateur d’assister à du n’importe quoi. Et même si davantage d’indices ou de codes avaient été donnés, le choix des scènes, des moments, etc. laisse encore à désirer…On ne voit vraiment pas ce que l’auteur a voulu faire avec cette réalisation. Même le talent des acteurs Benoît Magimel, Patrick Bauchau ou encore Serge Larivière ne parviennent pas à faire passer la pilule. Du beau navet !

A réserver donc aux lecteurs du roman et/ou aux fans de Houellebecq ; ou bien à ne regarder que par curiosité car cela ne vaut vraiment pas la peine.

Cotation : 3/10 – Mauvais film.

Lien Allociné

Lien IMDb

Bande annonce :

Laisser un commentaire