Gatsby le Magnifique (The Great Gatsby)

oblivion Date de sortie : 15 mai 2013

Réalisé par : Baz Luhrmann

Synopsis : Printemps 1922. L’époque est propice au relâchement des mœurs, à l’essor du jazz et à l’enrichissement des contrebandiers d’alcool… Apprenti écrivain, Nick Carraway quitte la région du Middle-West pour s’installer à New York. Voulant sa part du rêve américain, il vit désormais entouré d’un mystérieux millionnaire, Jay Gatsby, qui s’étourdit en fêtes mondaines, et de sa cousine Daisy et de son mari volage, Tom Buchanan, issu de sang noble. C’est ainsi que Nick se retrouve au cœur du monde fascinant des milliardaires, de leurs illusions, de leurs amours et de leurs mensonges. Témoin privilégié de son temps, il se met à écrire une histoire où se mêlent des amours impossibles, des rêves d’absolu et des tragédies ravageuses et, chemin faisant, nous tend un miroir où se reflètent notre époque moderne et ses combats.

Avis : Scénario tiré du roman de F. Scott Fitagerald, superbement écrit (en tout cas pour les adeptes de la langue de Shakespeare, car on voit quelques moments de texte rédigés à la machine, dans un style anglais très beau à mon goût…). Je ne connaissais pas du tout l’histoire, elle comprend beaucoup d’éléments communs a de nombreux romans (richesse, amour, rivalité, performance, etc).

A de nombreuses reprises cela m’a fait penser à la série télévisée « Gossip Girl » (où l’on voit des milieux huppés de New York, mais de nos jours). Les acteurs livrent une bonne prestation dans l’ensemble, Di Caprio est magistral en Gatsby ; Maguire en Carraway est un peu trop « figé » à mon goût ; les actrices quant à elles ne se privent de rien et incarnent bien les épouses « nunuches » de maris fortunés…

Cependant ce qui frappe le plus ce sont les décors : superbes et démesurément luxueux, dans lesquels sont montrés des costumes impeccables et tirés à quatre épingles. La durée de 2h20  passe relativement vite car les rebondissements sont bien répartis. La 3D n’ajoute à mon avis rien au spectacle, sauf pour la scène d’ouverture et pour le générique de fin. Je n’ai d’ailleurs pas porté les lunettes cette fois. Je recommande toutefois la version originale plutôt que la version doublée.

En guise de morale, j’en ai retenu, tristement : peu importe ce que l’on fait pour ses amis ou par amour, on finit toujours seul. En résumé c’est un bon film dans l’ensemble, a voir non pas pour le scénario assez « classique », mais ne fut-ce que pour le décorum !

Cotation : 7/10 – Bon film.

Lien Allociné

Lien IMDb

Bande annonce : 

Un commentaire à Gatsby le Magnifique (The Great Gatsby)

  • Roland

    Bonne distribution;
    Donc tres bon film ,a voir ou a revoir…

    réponse

Laisser un commentaire