First Man – Le premier homme sur la Lune

first-man

– Titre original : First Man

– Date de sortie : 17 octobre 2018

– Réalisé par : Damien Chazelle

– Synopsis : Pilote jugé « un peu distrait » par ses supérieurs en 1961, Neil Armstrong sera, le 21 juillet 1969, le premier homme à marcher sur la lune. Durant huit ans, il subit un entraînement de plus en plus difficile, assumant courageusement tous les risques d’un voyage vers l’inconnu total. Meurtri par des épreuves personnelles qui laissent des traces indélébiles, Armstrong tente d’être un mari aimant auprès d’une femme qui l’avait épousé en espérant une vie normale.

– Avis : Après deux premières réalisations (Guy and Madeline on a Park Bench, 2009 et Whiplash, 2011), Damien Chazelle acquiert sa renommée grâce à la performance mondiale de La La Land (2016). Le réalisateur Américano-Canadien a jusqu’ici écrit tous les scénarios de ses œuvres et elles ont chaque fois un peu plus de succès.

Pour son quatrième opus, il prend les commandes de la réalisation mais pas du scénario, car il nous emmène au cœur de l’histoire de la conquête spatiale avec First Man – Le premier homme sur la Lune, sur un scénario de  Josh Singer inspiré du roman éponyme de James R. Hansen, paru en 2005,

, qui est en fait la biographie officielle de Neil A. Armstrong (1930-2012). Toute l’intrigue et ses détails sont donc basés sur les faits réels.

La première chose qui me vient en sortant de la salle est de dire que c’est impressionnant de se retrouver au cœur de l’action dans l’engin spatial ! On a des frissons et on sent l’angoisse sur le siège de cinéma lorsque l’on voit et on entend les vibrations des tôles et rivets…!
Car c’est là l’originalité de Chazelle par rapport à d’autres précédents films traitant du sujet comme Apollo 13 (R. Howard, 1995), ou plus anciennement 2001, l’Odyssée de l’Espace (S. Kubrick, 1968) : le réalisme est d’autant plus important qu’on est a vraiment l’impression d’être aux côtés des astronautes ! On se rapproche davantage du Martien (R. Scott, 2015) par le côté humain et l’impression de réalisme permise par les techniques cinématographiques actuelles.

On accompagne donc Armstrong pendant la quasi-totalité de l’histoire, dans sa vie professionnelle comme familiale. J’ignorais beaucoup de choses et j’ai appris des détails relativement intéressants. Comme je le disais, la projection se veut réaliste et montre aussi bien les réussites que les échecs par lesquels les Américains sont passés, par le biais de la course avec les Soviétiques notamment.

Ryan Gosling, acteur canadien mondialement connu que l’on ne présente plus, est en phase de devenir l’acteur fétiche de Damien Chazelle, puisqu’il s’agit de leur seconde collaboration dans First Man, après son rôle de danseur dans La La Land pour lequel il a obtenu le Golden Globe. Gosling incarne ici parfaitement la façon dont les difficultés familiales influent sur la mission Apollo 11.
Les autres acteurs jouent également de façon correcte, il n’y a pas à redire là-dessus ; ce ne sont pas des comédiens très connus, en tout cas pour ma part.

Sur les décors, l’esthétique des années 60 est minutieusement respectée je pense, le voyage dans le temps cinquante en arrière est réussi, et le côté développement technologique aussi, cela m’a assez plu. La mise en scène et les lumières sont magnifiques, admirablement travaillées, la musique est très bien adaptée à chaque moment, pour que les scènes soient prenantes ou émouvantes. Bien qu’ils soient assez souvent filmés de face, aucune caméra n’est visible dans un éventuel reflet sur le casque des astronautes, l’illusion est totale.
Un bémol cependant, acceptable car en phase avec le contexte de l’époque : la présence de la cigarette seulement avec un personnage (l’épouse d’Armstrong) pour indiquer un état de stress…

Donc allez voir First Man si vous êtes intéressés par la conquête spatiale, ou pour découvrir une partie de l’Histoire, avec un grand « H », par l’histoire avec un petit « h ».

– Cotation : 9/10 – Vraiment très bon film, à recommander.

Avez-vous vu, apprécié ou détesté ce film ? Commentez et partagez !

allocine imdb_logochroniquesvalentin

 

 

 

Bande annonce :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.