District 9

d9Date de sortie : 30 septembre 2009

Réalisé par : Neil Blomkamp

Cotation : 9/10 – Vraiment très bon film, à recommander.

Synopsis : Dans les années ’80, des extraterrestres entrèrent en contact avec la Terre…Ces visiteurs d’au-delà des étoiles étaient des réfugiés et furent installés dans le District 9, en Afrique du Sud, pendant que les nations du monde se querellaient pour savoir quoi faire de ces « crevettes », comme les appellent certains humains anti-aliens…Depuis, la gestion de la situation a été transférée au MNU (Multi-National United), une société privée qui n’a pas grand-chose à faire du sort de ces créatures, mais qui fera d’énormes bénéfices si elle arrive à faire fonctionner leur extraordinaire armement. Jusqu’à présent, toutes les tentatives ont échoué : pour que les armes marchent, il faut de l’ADN extraterrestre. La tension entre extraterrestres et humains atteint son maximum lorsque le MNU commence à évacuer les non-humains du District 9 vers un nouveau camp, en envoyant des agents de terrain s’occuper de leur transfert. L’un de ces agents, Wikus van der Merwe, contracte un virus extraterrestre qui se met à modifier son ADN. Wikus est à présent l’homme le plus recherché de la planète, celui qui vaut plus qu’une fortune : il est la clé qui permettra de percer le secret de la technologie alien. Repoussé, isolé, sans aide ni amis, il ne lui reste qu’un seul endroit où se cacher : le District 9…

Avis : Servi par des acteurs pas très connus, ce scénario de film de science-fiction aux allures de documentaire est facilement transférable à nos populations humaines (entre peuples de la Terre). Les ghettos sont malheureusement une réalité humaine, et District 9 permet par la science-fiction de prendre conscience de la bêtise humaine devant certaines situations, notamment le racisme et la xénophobie. Une autre thématique est celle des multinationales, de la privatiation de certaines activités autrefois exercées par les Etats. Ici, celle de l’armement… Au-delà des thématiques, le film contient des bons moments de suspense et d’action. Les effets visuels sont surprenants de réalisme.

A noter : Le scénario est adapté du court-métrage « Alive in Joburg« . Oscars du meilleur film, du meilleur scénario adapté, du meilleur montage, des meilleurs effets visuels.

Lien Allociné

Lien IMDb

Laisser un commentaire