Le Chaperon Rouge (Red Riding Hood)

chaperonrougeDate de sortie : 13 avril 2011

Réalisé par : Catherine Hardwicke

Synopsis : Valérie est une belle jeune femme tiraillée entre deux hommes. Elle est amoureuse d’un garçon sombre et mystérieux, Peter, mais ses parents ont arrangé son mariage avec le riche Henry, pour lui assurer un avenir. Henry et Peter aiment tous les deux Valérie, mais elle n’aime que Peter. Refusant de se perdre l’un l’autre, Valérie et Peter veulent s’enfuir ensemble, lorsqu’ils apprennent que la sœur aînée de Valérie, Lucie, a été tuée par le loup-garou qui rôde dans la sombre forêt entourant leur village. Pendant des années, les gens du village ont fait une trêve avec la bête, lui offrant un sacrifice animal à chaque pleine lune. Mais sous une lune rouge sang, le loup a rompu cette trêve en prenant une vie humaine. Avides de vengeance, la population demande au prêtre du village d’appeler le célèbre chasseur de loup-garou , le père Salomon. L’arrivée de Salomon entraîne des conséquences imprévues : il met en garde que le loup prend forme humaine le jour, et par conséquent pourrait être n’importe lequel des villageois. Tous les habitants commencent alors à se suspecter l’un l’autre…

Avis : Visiblement très peu inspiré du conte de Perrault « Le petit chaperon rouge », ce film n’en est pas moins une bonne production Warner Bros, dans le genre « fantastique/thriller ». Je dirais qu’il s’agit d’une libre adaptation. Fait très marquant : la luminosité tout au long du film… assez sombre, même dans les moments heureux, seul un faisceau est visible… on est bien dans l’atmosphère dark fantasy !

Le scénario est connu au départ (un village moyenâgeux qui combat un loup-garou), mais est bien agrémenté de suspense et de rebondissements. Tout au long du film on se demande quelle est l’identité du loup-garou, et sans révéler la fin, je peux vous dire qu’on a une bonne surprise ! J’avoue avoir sursauté à plusieurs reprises. N’étant pas fan de films d’horreurs, j’avais quelques appréhensions, cependant la réalisatrice réussi a montrer ce qu’elle veut sans tomber dans le sanglant ni le gore… et ça c’est chouette. Tous les acteurs sont très convaincants, et les effets spéciaux / costumes avec le loup le sont aussi.

A noter : C’est bien Leonardo DiCaprio dans les producteurs, oui oui ! j’en étais aussi étonné…
Vous aurez aussi reconnu au générique la réalisatrice de Twilight 1, Catherine Hardwicke.
Petite apparition sympathique mais brève de Michael Shanks (Daniel Jackson dans « Stargate SG-1 ») dans le rôle du père d’Henry.
Une réflexion que je me suis faite dans la deuxième moitié : le proverbe latin « l’homme est un loup pour l’homme » prend tout son sens dans ce film !
Un roman tiré du scénario du film est sorti juste avant sa sortie aux USA.

Cotation : 8/10 – Très bon film, à voir.

Lien Allociné

Lien IMDb

Bande annonce :

Laisser un commentaire