Cendrillon (Cinderella)

afficheDate de sortie : 25 mars 2015

Réalisé par : Kenneth Branagh

Synopsis : Le père de la jeune Ella, un marchand, s’est remarié après la mort tragique de la mère de la jeune fille. Pour l’amour de son père, Ella accueille à bras ouverts sa nouvelle belle-mère, Lady Tremaine, et ses filles Anastasia et Drisella. Mais lorsque le père d’Ella disparaît à son tour d’une manière aussi soudaine qu’inattendue, la jeune fille se retrouve à la merci de sa nouvelle famille, jalouse et cruelle. Les trois méchantes femmes font d’elle leur servante, et la surnomment avec mépris Cendrillon parce qu’elle est toujours couverte de cendres. Pourtant, malgré la cruauté dont elle est victime, Ella est déterminée à respecter la promesse faite à sa mère avant de mourir : elle sera courageuse et bonne. Elle ne se laissera aller ni au désespoir, ni au mépris envers ceux qui la maltraitent. Un jour, Ella rencontre un beau jeune homme dans la forêt. Ignorant qu’il s’agit d’un prince, elle le croit employé au palais. Ella a le sentiment d’avoir trouvé l’âme sœur. Une lueur d’espoir brûle dans son cœur, car le Palais a invité toutes les jeunes filles du pays à assister à un bal. Espérant y rencontrer à nouveau le charmant « Kit », Ella attend avec impatience de se rendre à la fête. Hélas, sa belle-mère lui défend d’y assister et réduit sa robe en pièces… Heureusement, comme dans tout bon conte de fées, la chance finira par lui sourire : une vieille mendiante fait son apparition, et à l’aide d’une citrouille et de quelques souris, elle va changer le destin de la jeune fille…

Avis : Nous avons ici une jolie et honnête réadaptation du dessin animé précédent de Disney (C. Geronimi et W. Jackson, 1950). Jolie car les décors et costumes sont très beaux, on est plongé dans l’ambiance de l’époque. Honnête car l’histoire est scrupuleusement respectée, et on retrouve tous les éléments du dessin animé, bien que moins « magique ». Les moments magiques sont pourtant les plus beaux (et pas trop montrés dans la bande-annonce, bien vu !). Les animaux sont moins présents également, en particulier les souris, et je l’ai un peu regretté.

Les acteurs, ou plutôt actrices car le casting principal est majoritairement féminin, sont correctes. Cendrillon joue parfaitement sont rôle, les sœurs sont caricaturales à souhait, et la marâtre Lady Tremaine est excellemment jouée, Cate Blanchett redonne un coup de modernité au personnage. On retrouve aussi Helena Bonham Carter en Bonne Fée Marraine de Cendrillon, un rôle de « gentille » pour une fois, et elle nous démontre tout son talent de comédienne. Dommage cependant qu’on ne la voit pas très longtemps…
Côté hommes, le Prince (Robb Stark de « Game of Thrones« ) donne juste ce qu’il faut mais n’est pas exceptionnel… Personnellement je ne l’ai pas trouvé très charmant ! Plusieurs seconds rôles féminins ou masculins (le roi, le capitaine de la garde,…) sont bien interprétés aussi.
Quelques détails m’ont également interpellé : fidèle à mon habitude de voir le film en VO, le prénom d’une des belles-soeurs (Drisella) n’est pas le même que dans le dessin animé (Javotte était plus rigolo !)…Drisella est simplement le nom anglais non traduit, même dans les sous-titres français. Un autre détail : la pantoufle de « verre »,  autour de laquelle une controverse existe avec le « vair » (fourrure d’écureuil). On va dire qu’il existe tellement de versions de cette histoire (Perrault, Grimm,…) que ce n’est pas étonnant, et cela ne nuit aucunement à l’histoire !
En conclusion je dirais que c’est un bon moment de cinéma, agréable à regarder mais pas nécessairement adapté pour le jeune public.

Cotation : 7/10 – Bon film.

Avez-vous vu, apprécié ou détesté ce film ? Commentez et partagez !

allocine imdb_logo

 

 

 

 

 

Bande annonce :

 

Un commentaire à Cendrillon (Cinderella)

  • roland

    A découvrir…..

    réponse

Laisser un commentaire