Bohemian Rhapsody

bohemian-rhapsody

– Titre original : Bohemian Rhapsody

– Date de sortie : 31 octobre 2018

– Réalisé par : Bryan Singer

– SynopsisBohemian Rhapsody retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et de leur chanteur emblématique Freddie Mercury, qui a défié les stéréotypes, brisé les conventions et révolutionné la musique. Du succès fulgurant de Freddie Mercury à ses excès, risquant la quasi-implosion du groupe, jusqu’à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu’il était frappé par la maladie, découvrez la vie exceptionnelle d’un homme qui continue d’inspirer les outsiders, les rêveurs et tous ceux qui aiment la musique.

– Avis : Bien sûr je connaissais Queen et quelques-uns de leurs morceaux, mais j’étais loin de connaître la biographie du chanteur vedette, ni des autres membres du groupe. C’est ce que propose Bohemian Rhapsody, de Bryan Singer (The Usual Suspects, 1995 ; la saga X-Men, 2000, 2014, 2016). Le réalisateur américain sait comment montrer les choses dans un film, j’apprécie beaucoup son travail.

Encore une fois, la mise en scène est impeccable, certains plans sont magnifiques, il manie la caméra à la perfection. Les décors et les costumes des années 1970 et 1980 sont je crois fidèles pour l’époque. La cigarette fait aussi partie du décor, heureusement elle ne vole pas la place au reste (comme dans « Le Grand Bain » (Gilles Lellouche, 2018), pour lequel je n’ai pas écrit d’avis mais dans lequel toutes les scènes de fume sont complètement inutiles et ne servent à rien dans l’intrigue. Ici dans Bohemian Rhapsody, le quelques scènes de fume ne sont pas utiles non plus, toutefois elles sont fort limitées et font « partie du décor », cela reste acceptable.

La séance dure 2h15, cela peut paraître long mais aucune scène ne m’a paru de trop, et le rythme est bien dosé donc je n’ai pas eu une impression de longueur.

C’est aussi grâce à la performance remarquable de Rami Malek (alias Elliot Alderson dans la série Mr. Robot sur USA Network). Je suppose que la plupart des passages chantés sont en playback, remarquablement synchronisés, cependant je pense aussi que Rami Malek a aussi chanté pour de vrai dans quelques scènes. Il est époustouflant dans le rôle de Freddie Mercury.

Les aspects de la vie privée sont aussi traités, aussi proches de la réalité que possible à mon sens (Wikipédia en confirme beaucoup…), dont évidemment le sida, brièvement abordé, quasiment aucun traitement n’étant possible à l’époque.

Du côté de l’ambiance de la projection, la musique fait vibrer, on reconnaît instantanément chaque morceau dès les premières notes, c’est bien la preuve de l’impact que l’œuvre de Queen a eu et a toujours.

En conclusion, Bohemian Rhapsody est l’histoire d’un artiste, véritable performer, certes extravagant mais qui a marqué son temps.

– Cotation : 9/10 – Vraiment très bon film, à recommander.

Avez-vous vu, apprécié ou détesté ce film ? Commentez et partagez !

allocine imdb_logochroniquesvalentin

 

 

 

Bande annonce :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.