BlacKkKlansman – j’ai inflitré le Ku Klux Klan

BlacKkKlansman

– Titre original : BlacKkKlansman

– Date de sortie : 19 septembre 2018

– Réalisé par : Spike Lee

– Synopsis : Au début des années 70, au plus fort de la lutte pour les droits civiques, plusieurs émeutes raciales éclatent dans les grandes villes des États-Unis. Ron Stallworth devient le premier officier Noir américain du Colorado Springs Police Department, mais son arrivée est accueillie avec scepticisme, voire avec une franche hostilité, par les agents les moins gradés du commissariat. Prenant son courage à deux mains, Stallworth va tenter de faire bouger les lignes et, peut-être, de laisser une trace dans l’histoire. Il se fixe alors une mission des plus périlleuses : infiltrer le Ku Klux Klan pour en dénoncer les exactions.

– Avis :  Vainqueur du Grand prix du Festival de Cannes 2018 et prix du public au Festival international du film de Locarno 2018, ce long-métrage, et on insiste sur le « long » (2h10), est une comédie plus ou moins dramatique basée sur des faits réels : en effet le personnage principal Ron Stallworth est un véritable policier ayant publié le livre « Black Klansman » en 2014, dont la réalisation s’inspire. Au cinéma, vous l’aurez compris, le « k » supplémentaire a été rajouté pour avoir un seul mot original, et surtout pour mettre en évidence le sigle KKK dans le titre, soit le Ku Klux Klan bien sûr.

Le récit constitue une sensibilisation au racisme et à d’autres formes de haines toujours présentes aujourd’hui malheureusement. La volonté du réalisateur est de faire prendre conscience aux spectateurs que cela existe toujours en 2018…! Jordan Peele (le réalisateur de Get Out, 2017) est aussi impliqué en tant que producteur de ce projet, c’est lui qui a réuni le vrai Ron Stallworth et l’acteur-réalisateur Spike Lee (Malcom X, 1992, entre autres).

Les acteurs sont formidables chacun dans leur rôle. John David Washington est très naturel et convaincant. Adam Driver (alias Kylo Ren dans Star Wars), ne se démonte pas en Juif infiltré, il a un jeu assez neutre (voir la critique de Star Wars : The Last Jedi). Les autres actrices et acteurs sont très convaincants. L’acteur finlandais Jasper Pääkkônen (Halfdan the Black dans la série Vikings) est excellent en militant agité du KKK.

La mise en scène est correcte, nous plongeant dans le Colorado des années 1970, l’ambiance est bien reproduite à mon sens (même si je ne l’ai pas vécue).

Les dernières minutes sont très secouantes et plus dramatiques, le KKK semble ne pas diminuer en puissance, ce qui est assez interpellant.
Pourquoi une note de 7 sur 10 seulement ? Pour la longueur, la première partie est lente et d’autres passages sont longs. Aussi pour le manque de développement de quelques personnages secondaires.

En contrepartie, le ton décalé entre le sérieux du sujet et l’aspect comédie est vraiment bien géré, et donne une force certaine à l’ensemble.

C’est une belle réalisation, ce film devrait devenir une référence d’éducation dans toutes les écoles de par le monde. Bravo Mister Spike Lee.

– Cotation : 7/10 – Bon film.

Avez-vous vu, apprécié ou détesté ce film ? Commentez et partagez !

allocine imdb_logodurendalchroniquesvalentinoblikon

 

 

 

Bande annonce :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.