2 Days in New-York

2nyDate de sortie : 11 avril 2012

Réalisé par : Julie Delpy

Cotation : 7/10 – Bon film.

Synopsis : Marion vit à New York avec Mingus et leurs deux enfants qu’ils ont eu de relations antérieures. Alors qu’approche le jour du vernissage de sa nouvelle exposition photographique, Marion reçoit la visite de son père qui ne parle pas un mot d’anglais, sa sœur nympho sur les bords et le petit ami de celle-ci (un ex de Marion dont la venue n’était pas prévue). Rapidement, les différences culturelles font rage. D’autant plus que la famille de Marion est pour le moins barrée. Arrêté dès son arrivée à l’aéroport par la douane pour avoir amené avec lui une quantité ahurissante de saucisson, le père français demande une fois dans l’appartement de sa fille et de son gendre à avoir son coin pour pouvoir « se branler ». Et il refuse de se laver. La sœur de Marion, elle, se balade nue devant son beau-frère tandis que son petit ami choque tout le monde en faisant venir devant les enfants un dealer quand il ne tient pas des propos à la frontière du racisme…Autant dire que ces français à New York vont pendant deux jours s’avérer être un véritable cauchemar pour le pauvre Mingus…(Source : Popandfilms)

Avis : Après Paris, Julie Delpy nous emmène à New York pour une fois de plus confronter sa famille bien française aux us et coutumes américaines. Si 2 Days in Paris était un film pétillant, frais et drôle, il en est de même pour cette suite new-yorkaise où Adam Goldberg fait place à Chris Rock.  Ce deuxième choc des cultures vu par Julie Delpy est, comme on pouvait l’espérer, extrêmement jouissif. Comme pour la version parisienne, une part du génie de ces petits films sans prétention est à attribuer au boyfriend du moment, à savoir Adam Golberg et Chris Rock. Leurs réactions font le sel de ces rencontres franco-américaines. Entre les difficultés à communiquer (avec une scène hilarante autour d’un dîner de famille), les coutumes étranges (3 bisous pour se dire bonjour) et les clichés (l’odeur et le saucisson), Chris Rock excelle dans les grimaces et les réactions (in)appropriées.

Suivant la même construction que le premier, 2 Days in New York se laisse aller en fin de film, là faute à une histoire d’âme pas franchement utile et à des scènes plus longues et donc moins rythmées. Mais cela ne l’empêche pas d’être une vraie réussite, lorgnant, il est vrai, du côté du Woody Allen d’antan. Bourrés de scènes et de répliques qui font mouche,2 Days in New York est une nouvelle preuve que Julie Delpy est une actrice/scénariste/réalisatrice accomplie. Et que New York, c’est quand même bien plus classe que Paris. (Source : Kweb)

Lien Allociné

Lien IMDb

Laisser un commentaire